Les ports de l'axe Seine développent les "clubs filières"


Avant même qu'ait été constitué le GIE interportuaire Haropa, les trois ports de l'axe Seine avaient déjà engagé une coopération dans plusieurs domaines.


Les ports de l'axe Seine développent les "clubs filières"
Les ports de l'axe Seine ont présenté le nouveau GIE Haropa, regroupant Le Havre, Rouen et Paris. Martin Butruille, directeur de l'activité et des trafics portuaires au Grand port maritime de Rouen (GPMR), a rappelé le contexte de la démarche : constituer un complexe portuaire à l'échelle européenne. Historiquement, les deux ports maritimes, Rouen et Le Havre, ont développé des trafics complémentaires : Port 2000, liaisons est-ouest, trafic pétrolier à Antifer... pour Le Havre; lignes nord-sud, groupage, vracs solides... pour Rouen. "La concurrence n'est pas tangible", explique-t-il.

Une offre commerciale commune

Depuis deux ans, une coopération pratique s'est mise en place avec une présence commune des deux ports maritimes à plusieurs salons nationaux et internationaux (SITL, Sao Paulo, Munich, Shanghaï, etc). "Nous sommes présents sur un stand unique Rouen-Le Havre sur lequel nous recevons nos clients en commun". Autre fait significatif, des "clubs filières" ont été constitués dès le mois de juin 2011 pour optimiser l'offre de l'axe Seine. "Il s'agit de développer une politique d'optimisation de l'offre commerciale. Par exemple, dans le domaine des colis lourds, nous avons réalisé une plaquette commune qui présente l'offre des trois ports".
L'ensemble de la démarche axe Seine s'inscrit dans un contexte international où il n'est plus possible de se présenter individuellement. Avec le développement de la massification, la logistique devient essentielle : "Port 2000 doit s'associer à son hinterland".
Aujourd'hui, l'axe Seine met à la disposition des chargeurs un très large éventail de terminaux spécialisés au bord de l'eau, depuis Le Havre jusqu'à Nogent-sur-Seine ou Sens. De nouveaux développements se profilent avec l'arrivée du canal Seine-Nord Europe, sur lequel seront réalisées plusieurs plate-formes. Il faut également évoquer le projet du port d'Achères, dans la région ouest de l'Île-de-France. À cela s'ajoutent de nombreuses plate-formes logistiques intérieures.

J.C.C.

Vendredi 27 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse