Les ports, leviers de croissance pour l'immobilier logistique


Dans une récente étude, DTZ souligne le potentiel des zones logistiques portuaires. Elle met en avant le rôle croissant des ports dans les chaînes logistiques et la compétitivité des loyers pratiqués. En France, Marseille-Fos rivalise avec Anvers et Rotterdam, selon le rapport.


La zone logistique Distriport à Fos-sur-Mer © GPMM
La zone logistique Distriport à Fos-sur-Mer © GPMM
Rebondissant sur la révision du réseau transeuropéen de transport, dont un levier de succès est la densification du shortsea et des autoroutes de la mer en particulier, DTZ a réalisé une étude sur ses impacts sur le marché de l'immobilier logistique portuaire. Pour le cabinet spécialisé dans l'immobilier d'entreprises, le renforcement escompté du transport multimodal et du rôle du transit portuaire dans les chaînes d'approvisionnement "favorisera l'émergence de nouveaux emplacements logistiques stratégiques dans les ports". Ce développement serait aidé par une stabilité des loyers sur et à proximité des domaines portuaires. Ces éléments "seront à prendre en considération par les acteurs de la logistique dans leurs choix futurs d'implantation", estime Karine Woodford, directrice du département Occupier Research chez DTZ et auteur de l'étude.

Marseille-Fos compétitif

En Europe de l'Ouest, les coûts d'occupation logistique les plus faibles dans les principaux ports sont constatés à Anvers, Rotterdam... et Marseille. A contrario, ils semblent moins compétitifs sur les marchés nordiques, à Oslo, Helsinki et Göteborg, notamment. Sur les zones portuaires ou à proximité, "les loyers logistiques européens devraient augmenter de moins de 1 % par an en moyenne au cours des cinq prochaines années". À une exception près toutefois : les marchés baltes, de Vilnius et Tallinn par exemple, où les prévisions de hausse sont comprises entre 2 et 6 % du fait de l'importance croissante de cette zone dans les échanges avec les régions scandinaves et la Russie.
S'agissant de la position française, l'étude souligne les potentiels de Marseille et du Havre. "Avec un parc relativement jeune de 2 millions de mètres carrés, le marché marseillais affiche un volume annuel de transactions de 190.000 m2 en moyenne depuis dix ans", illustré par l'implantation fin 2012 de Maisons du monde sur 73.000 m2. "Au Havre, les surfaces commercialisées sont de gabarit plus modestes mais procèdent de la même dynamique avec près de 80.000 m2 placés en 2012".

Érick Demangeon

Vendredi 1 Février 2013



Lu 574 fois



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Mars 2013 - 17:06 BP2S : enjeux et défis du shortsea


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse