Les recettes d'UPS portées par le e-commerce


Le groupe américain UPS a livré un milliard de colis au premier trimestre et affiche un bénéfice en hausse de 6 % à 970 millions de dollars.


© UPS
© UPS
La société de messagerie américaine United Parcel Service (UPS) a annoncé un bénéfice net en hausse de 6 % sur un an à 970 millions de dollars pour le premier trimestre. Le chiffre d'affaires a progressé de 4 % à 13,14 milliards de dollars. Globalement, "durant la période, UPS a livré environ un milliard de colis, une progression de 4,3 %. La croissance rapide du e-commerce et la demande en hausse pour les solutions d'expédition légères ont contribué à ces résultats", selon le groupe d'Atlanta. Ses recettes ont progressé de 6,1 % aux États-Unis, à 8 milliards de dollars, grâce à une progression des volumes quotidiens (+ 4,5 %) due au développement du commerce électronique. Le bénéfice d'exploitation a bondi de 13 %, porté par un relèvement des tarifs et par la surtaxe perçue pour coûts de carburants. Le groupe a bénéficié d'un hiver particulièrement clément et "de gains dans les envois de lettres que franchement nous n'avions pas vus depuis plusieurs trimestres", a relevé le directeur financier, Kurt Kuehn. Il a estimé que ces envois étaient liés aux échanges de documents hypothécaires, ce qui pourrait être de bon augure pour l'immobilier aux États-Unis. Outre une amélioration des marges inférieures à leurs attentes, des analystes se sont inquiétés de la croissance des livraisons à bas coût, craignant un phénomène de "cannibalisation" avec le nouveau service SurePost. Mais M. Kuehn a fait valoir que ce service, d'une part, permettait à UPS de pénétrer un nouveau segment, et d'autre part présentait pour le groupe des avantages en termes de coûts réduits.

Maintien des volumes en Europe

À l'international, les recettes ont progressé de 2,3 % à 2,97 milliards de dollars, l'Asie ayant connu un accès de "faiblesse" sur le trimestre. En dépit de l'austérité en Europe, "nous avons vu nos volumes d'exportation en Europe et à l'intérieur de l'Asie bien se tenir", s'est réjoui le PDG, Scott Davis. Commentant l'acquisition du hollandais TNT, annoncée en mars pour quelque 5,16 milliards d'euros, M. Kuehn a indiqué qu'il était en train d'étudier diverses options de financement.

AFP

Vendredi 27 Avril 2012



Lu 259 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse