Les routes sont toujours bloquées en Colombie



Les routes sont toujours bloquées en Colombie
En Colombie, des dizaines de milliers de paysans poursuivaient lundi 26 août leurs manifestations et blocages de routes entamés il y a une semaine et ont annoncé qu'ils ne cesseront le mouvement que lorsque des négociations nationales seront ouvertes avec le gouvernement.
Sept jours après le début du mouvement, auquel d'autres catégories se sont jointes ponctuellement, le président colombien, Juan Manuel Santos, et son ministre de l'Agriculture, Francisco Estupiñán, ont accepté de se réunir avec des représentants paysans à Tunja, dans la province de Bocaya, où les protestations sont les plus virulentes. Les manifestants y bloquent notamment une route par laquelle transite une bonne partie de l'approvisionnement alimentaire destiné aux 7,3 millions d'habitants de la capitale, où les premières pénuries commencent à se faire sentir. Mais ces pourparlers ne sont pas vus d'un bon œil par la Table nationale de dialogue agraire, qui coordonne ce mouvement d'une durée illimitée. Son porte-parole, Eberto Diaz, a annoncé que le mouvement ne sera suspendu que si des négociations sont ouvertes au niveau national. De son côté, le président Santos a annoncé dimanche 25 août qu'il privilégierait des pourparlers régionaux tout en posant comme préalable la levée des barrages routiers.
Ce mouvement a reçu la semaine dernière le soutien de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) en marge de pourparlers de paix entamés en novembre à La Havane. Lundi 26 août, les autorités ont annoncé l'arrestation la veille d'un leader syndical paysan, Hubert Ballesteros, pour ses liens présumés avec les Farc. Des mineurs indépendants et des syndicats de chauffeurs routiers et d'employés des secteurs de la santé et de l'éducation sont venus grossir à plusieurs reprises les rangs des manifestations.

AFP

Mardi 27 Août 2013



Lu 110 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse