Les sidérurgistes européens critiquent l'attitude de Londres



Eurofer est l'association des sidérurgistes européens © Eurofer
Eurofer est l'association des sidérurgistes européens © Eurofer
L'association Eurofer des sidérurgistes européens a reproché vendredi 1er avril au Royaume-Uni, confronté au déclin de l'industrie sur son territoire, de n'avoir rien fait pour soutenir l'Union européenne dans la modernisation de ses instruments de défense commerciale contre les importations d'acier à bas prix. "Le Royaume-Uni s'oppose à la fin de la règle du droit moindre", a regretté Charles de Lusignan, porte-parole de l'association basée à Bruxelles. Cette règle, selon laquelle la Commission peut fixer un droit de douane d'un niveau inférieur à la marge de dumping lorsque cela suffit à faire disparaître le préjudice, est au cœur des débats en cours au sein de l'UE afin de mieux lutter contre les aciers russes et chinois à bas prix qui inondent le marché intérieur. Le patron d'Eurofer, Axel Eggert, affirme de son côté dans l'édition de vendredi 1er avril du "Financial Times" que Londres "est le meneur au sein d'une minorité de blocage d'États membres qui empêche une proposition de la Commission européenne sur la modernisation des instruments de défense commerciale de l'Europe". Début février, le Royaume-Uni avait signé un courrier paraphé avec six autres États membres, demandant à l'UE d'agir rapidement contre le "dumping" pratiqué par la Chine, notamment sur les aciers laminés à chaud. Un des souhaits était que l'UE applique des droits de douane à l'importation dès lors qu'il y a "menace de préjudice", comme le font les États-Unis, sans attendre le "préjudice constaté". Mais, pour Eurofer, des déclarations ultérieures du ministre des Entreprises Sajid Javid montrent que le Royaume-Uni est en fait opposé à l'annulation de la règle du droit moindre. "Le Royaume-Uni est généralement perçu comme en faveur du statut d'économie de marché pour la Chine, et ils cherchent l'investissement des Chinois. Comme la plupart des cas de dumping sont des cas chinois, cela donne une relation directe entre les changements du système anti-dumping et les relations avec la Chine", souligne Charles de Lusignan.

AFP

Lundi 4 Avril 2016



Lu 217 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse