Les sous-traitants d'Airbus peinent à se financer


Le numéro deux d'Airbus, Fabrice Brégier, déplore que les PME sous-traitantes dans l'aéronautique peinent à trouver des financements pour suivre les cadences de production croissante, et a appelé les banques à les soutenir.


© Airbus
© Airbus
Les PME sous-traitantes d'Airbus peinent à se financer auprès des banques. "Quand vous montez en cadence, vous avez besoin de financement et ce financement-là, ils ont du mal à le trouver. C'est de leur devoir aux banques d'accompagner les sociétés petites ou moyennes qui ont prouvé qu'elles étaient résilientes à la crise", regrette Fabrice Brégier, directeur général délégué d'Airbus. "C'est le métier de base des banques" et "je ne peux que les appeler à soutenir les PME de l'aéronautique", a-t-il insisté.


 
Un carnet de commande exceptionnel

 
Face à un carnet de commande exceptionnel de moyen-courriers, Airbus a prévu d'augmenter progressivement la cadence de production de ses A320 pour la porter à 42 appareils par mois au cours du quatrième trimestre 2012, contre 38 actuellement. Il serait même question de pousser les cadences jusqu'à 44 A320 par mois en 2013. Mais, pour assurer cette montée en cadence, la chaîne de sous-traitants doit suivre.
"La montée en cadence pour 44 n'est pas décidée et il faut attendre de voir ce que donnera la résolution de la crise de la Grèce, etc.", a prévenu M. Brégier. Sur le nouveau long-courrier du constructeur européen, l'A350, les sous-traitants aussi sont au cœur des préoccupations. "On ne cache pas qu'il y a comme, sur tout programme, des bonnes nouvelles puis de moins bonnes nouvelles", a admis M. Brégier. "On a un certain de nombre de sous-traitants qui sont en difficulté" et "qui ne livrent pas à temps", a-t-il dit. Néanmoins, le constructeur "maintient le calendrier de démarrer les opérations d'assemblage à la toute fin de l'année" pour voler en 2012 et livrer le premier appareil fin 2013, a-t-il ajouté. Airbus a déjà prévenu que deux des trois versions de son A350 seront livrées un an et demi plus tard que le calendrier initial pour y porter des améliorations, selon lui.


.

Mardi 18 Octobre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse