Les syndicats de la SNCM ont été reçus par Frédéric Cuvillier



© Franck André
© Franck André
Les représentants de cinq syndicats de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM), inquiets sur l'avenir de leur entreprise, ont été reçus mardi 4 juin par le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, en marge de la visite du président de la République à Marseille, venu notamment inaugurer le "CMA CGM Jules Verne". "Nous avons largement procédé à une analyse de la situation après les derniers événements très négatifs pour la compagnie", a indiqué le représentant du syndicat CFE-CGC Maurice Perrin, peu après la réunion à la préfecture. La SNCM (1.400 salariés), restructurée et privatisée entre 2002 et 2006, et en déficit, a été condamnée début mai par la Commission européenne à rembourser d'ici la fin août 220 millions d'euros d'aides d'État, une décision qui risque de lui être fatale et contre laquelle elle a fait appel. L'Assemblée nationale doit décider le 12 juin de la constitution d'une commission d'enquête sur les conditions de sa privatisation, proposée par les députés radicaux de gauche. "Nous avons demandé à être associés de près à la défense juridique de la compagnie", a précisé Maurice Perrin.
D'autre part, le syndicaliste a également indiqué qu'une rencontre "prochaine" était prévue entre le PDG de Veolia, Antoine Frérot, et Frédéric Cuvillier pour évoquer l'avenir de la compagnie. Veolia, qui a annoncé la reprise en direct des 66 % de la SNCM actuellement détenus par Veolia Transdev, coentreprise de Veolia et la Caisse des dépôts, a en effet présenté le 22 mai, via le cabinet de conseil AlixPartners, une nouvelle mouture de projet d'entreprise très contestée par les syndicats. Ce projet vise à désendetter l'entreprise et prévoit notamment la vente rapide de deux navires et la baisse de 35 à 15 % de sa part de marché dans les traversées en Méditerranée vers 2015-2016. Enfin, la SNCM attend la décision de l'Assemblée de Corse au sujet l'attribution de la Délégation de service public (DSP) pour la desserte de la Corse entre 2014 et 2023, à laquelle elle est candidate en partenariat avec la CMN, qui doit intervenir mercredi 5 et jeudi 6 juin.

AFP

Mercredi 5 Juin 2013



Lu 151 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse