Les syndicats de la SNCM rassurés par le ministère des Transports



© Franck André
© Franck André
Les syndicats de la SNCM ont finalement décidé de suspendre leur préavis de grève reconductible prévu le 27 juin. La décision a été prise dans la nuit du 26 au 27 juin, après que ces derniers ont obtenu des réponses sur l'avenir de la compagnie maritime lors d'une réunion au ministère des Transports. C'est sur la base de "l'ensemble des réponses apportées par les actionnaires et le ministre des Transports et du courrier supplémentaire du ministre des Transports" reçu par les syndicats dans la nuit que cette décision de suspension a été prise, a expliqué le représentant de la CGT Marins Frédéric Alpozzo, au nom de l'intersyndicale CFDT-CFE-CGC-CGT-CFTC-FO.
Ces réponses du ministère et des actionnaires ont été présentées jeudi 27 au matin aux salariés et à l'encadrement de l'entreprise, réunis en assemblée générale sur le port de Marseille. Selon le délégué, l'intersyndicale sera de nouveau reçue au ministère des Transports à Paris à la mi-juillet.
Dans le courrier envoyé aux syndicats, le ministère confirme que "l'État s'est immédiatement pourvu en cassation auprès de la Cour de justice européenne" pour s'opposer à la condamnation de la SNCM par Bruxelles à rembourser à 220 millions d'euros d'aides publiques. Le ministère précise également que "les actionnaires, et parmi eux l'État, travaillent actuellement à la définition des modalités de financement les plus adaptées du plan industriel approuvé en Conseil de surveillance du 20 juin" qui permettra à la compagnie "la mise en œuvre d'une réponse compétitive dans le cadre de la négociation directe relative à l'attribution de la délégation de service public" (DSP) de la desserte de la Corse.
Autre demande satisfaite, la montée de Veolia Environnement au capital de la SNCM, qui deviendrait actionnaire majoritaire direct, a été repoussée. "Il faut d'abord assurer l'avenir de la SNCM et ensuite la question de l'actionnariat se posera", a indiqué le représentant de la CGT Marins. Les syndicats souhaitaient ce report afin notamment que la SNCM puisse participer de manière plus sereine à l'appel d'offres concernant la DSP de la desserte de la Corse pour la période 2014-2023. La décision de la Collectivité territoriale de Corse doit intervenir en septembre.

AFP

Jeudi 27 Juin 2013



Lu 67 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse