Les systèmes portuaires européens revus et comparés


Organisées par les chercheurs du programme de recherche Gécope financé l'Agence nationale de la recherche et porté par des équipes du CNRS de l'Université de Nantes, les «Journées internationales sur la gouvernance et les communautés portuaires» qui se sont déroulées récemment ont permis de faire un état des lieux comparatif de la situation portuaire en France, en Italie et en Espagne.


© VJC
© VJC
Placée sous le signe des communautés portuaires, la première journée a permis de faire le point sur «l'impact de la recomposition du rôle de l'autorité publique dans les ports», selon les organisateurs. Les pratiques collaboratives au sein des places portuaires ont également été abordées avant que soit lancé le débat sur la nouvelle dynamique de «démocratie portuaire». L'ensemble des travaux de recherche se sont appuyés sur des retours d'expériences et des échanges entre institutionnels et professionnels.

La seconde journée, organisée par l'Institut supérieur d'économie maritime (Isemar), a permis à des hommes de terrain de «confronter leurs points de vue sur l'évolution du contexte entrepreneurial dans les ports français», à la lumière la nouvelle gouvernance du côté des établissements et de la refonte de la gestion des terminaux suite à l'entrée en application de la réforme portuaire.

Paolo Ferrandino, secrétaire général d'Assoporti, l'association des ports italiens, et Fernando Gonzalez Laxe, président de Puertos del Estado, l'agence nationale des ports espagnols, ont tous deux permis de mettre en parallèle le système français et ceux des deux pays voisins. Du côté espagnol comme du côté italien, on a rappelé que la prise de contrôle de la manutention par le secteur privé remonte aux années 90 mais qu'un processus d'adaptation de leurs ports aux échanges mondiaux a été mis en place.

Du côté français, Laurent Castaing, directeur général du GMPH, Géraldine Planque, du GPMM, et Jean-Michel Maillet, du GPMNSN, ont tous souligné «le fonctionnement positif des Conseils de développement» de leurs ports respectifs. Leurs propos ont illustré «les capacités d'adaptation de cette même structure à chaque communauté portuaire, avec, certes, chacun son propre processus de discussion, mais aboutissant à un moyen pacifié d'informer et de faire débattre les différents acteurs des ports».

Enfin, Philippe Bonnevie, le délégué général de l'AUTF, au titre de porte-parole des chargeurs français, a fait part de leurs attentes concernant la productivité. L'intermodalité ou encore la question de la fiscalité (TVA import) sont également des dossiers ouvrant la voie à la modernisation portuaire, des enjeux qu'entreprises et syndicats partagent largement.


Vincent Calabrèse

Lundi 31 Octobre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse