Les travaux sur le quai Nord apportent plus de capacité à Arles


T&T Shipping est satisfaite des travaux d'extension du quai Nord sur le port d'Arles. Selon Tony Voyatzis, le directeur commercial et des opérations d'affrètement de l'entreprise, estime que les 100 mètres supplémentaires et les nouvelles surfaces de stockage apportent "des perspectives de développement importantes au port".


© Vincent Calabrèse
© Vincent Calabrèse

Sur la zone portuaire Nord du port d'Arles, l'entreprise T&T Shipping se félicite des travaux de prolongement du quai Nord de 100 mètres et la construction de la plateforme. "Ces travaux nous apportent plus de sécurité et plus de capacité. Nous pouvons traiter aujourd'hui davantage de navires et stocker plus de marchandises", souligne Tony Voyatzis, qui rend hommage au directeur du port d'Arles, Benoît Ponchon, "le porteur du projet".

70 escales par an

Pour illustrer l'importance que revêt le port arlésien pour l'agent maritime et consignataire de navires mais aussi courtier d'affrètement, son directeur commercial et de l'affrètement indique que, tous ports confondus (Fos, Arles, Port-la-Nouvelle et Sète), sur un trafic total annuel de 160 escales, il représente pour l'entreprise quelque 70 navires par an.
L'entreprise, implantée sur le site portuaire rhodanien mais aussi à Port-la-Nouvelle, est présente sur le secteur des céréales et du sel.
Tony Voyatzis explique : "À Arles, nous traitons essentiellement des céréales, des déchets ferreux et du sel. À Port-la-Nouvelle, nous sommes présents dans le bois, les fertilisants et les pneus. Au total, nous traitons un trafic global 600.000 à 700.000 tonnes".
La société arlésienne, qui emploie sept salariés, représente les intérêts de l'armateur/opérateur allemand West-Trade Logistic. "Nous travaillons en partenariat avec cet armateur", souligne-t-on chez T&T Shipping.
Si l'entreprise est fortement ancrée sur le marché fluvial ou fluvio-maritime entre mer Méditerranée et Rhône, elle affrète également des navires vraquiers en mer Noire, en Espagne et en Italie, sans effectuer toutefois les opérations de consignation dans les ports.


"À Arles, nous traitons essentiellement des céréales, des déchets ferreux et du sel"


Sur le marché de l'affrètement, Tony Voyatzis estime que le secteur des vracs solides s'annonce difficile dans le mois qui viennent. "Les affréteurs annoncent une mauvaise qualité de céréales cette année. Dans les phosphates, le Printemps arabe a perturbé le marché en Tunisie". Quant au marché bois, il est victime des questions politiques survenues en Algérie.
 

Vincent Calabrèse

Mardi 7 Octobre 2014



Lu 141 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Octobre 2014 - 12:52 Les lamaneurs ne craignent pas la crise


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse