Les ventes de céréales françaises en recul


Les exportations françaises de céréales sont en recul de 3 % et même 8 % pour le blé, comparé à l'an dernier, malgré une forte demande de l'Algérie et du Maroc qui bénéficie à l'orge et au blé, a constaté FranceAgriMer.


Forte demande de l'Algérie et du Maroc qui bénéficie à l'orge et au blé © FranceAgriMer
Forte demande de l'Algérie et du Maroc qui bénéficie à l'orge et au blé © FranceAgriMer
Selon un bilan de campagne à six mois, publié mercredi 13 avril, les ventes de blé au sein de l'UE sont en repli de 19 % (un peu plus de 7 millions de tonnes), en revanche celles hors UE (pays tiers) augmentent de 1,2 %. L'établissement public a par conséquent revalorisé ses estimations d'exportations pour la campagne 2015-2016 de 500.000 tonnes à 11,5 Mt, a indiqué Olivia Le Lamer, chef de l'unité Grandes Cultures.
Cette hausse est principalement imputable aux achats du Maroc, confronté à une grave sécheresse : du 1er au 12 avril, les ventes de blé tendre vers ce pays ont dépassé les 262.000 tonnes. Dans le même temps, l'Algérie est revenue aux achats français et acheté près de 300.000 tonnes en dix jours, après avoir favorisé les blés de la mer Noire (Ukraine et Roumanie). Cumulés, au 12 avril les embarquements vers l'Algérie culminent à 3,8 millions de tonnes, ceux vers le Maroc à 1,5 million de et vers l'Égypte à 720.000 tonnes. Au total, ils atteignent 8,9 millions de tonnes vers les pays tiers, dont 760.000 pour les douze premiers jours d'avril. "Avec la sécheresse le Maroc a des besoins importants et nous devrions profiter d'une fenêtre favorable avec la prolongation des importations à droits réduits jusqu'à la fin mai", précise encore Olivia Le Lamer. Cette mesure qui s'arrête d'ordinaire au début du mois de mai pourrait exceptionnellement cette année être reconduite à partir de début août, pense-t-elle. À noter encore, une vente inhabituelle à l'Indonésie, de 267.000 tonnes, justifiées par le prix exceptionnellement bas du fret maritime, mais qui ne devrait pas se renouveler, estime-t-elle. Au total cependant, en raison d'une offre abondante, la France devrait terminer la campagne avec un stock de blé anormalement lourd de 5,4 Mt.
Les exportations d'orges sont également en nette hausse de 30 %, pour l'essentiel hors UE avec des achats qui ont bondi de 73 % : au 12 avril, 4 Mt avaient été expédiées, soit à la fin mars 3,9 Mt, à comparer aux 2,4 Mt de 2014-2015. Selon l'établissement public, c'est dans un premier temps la très forte demande chinoise en début de campagne (après la récolte) jusque de janvier à mars, qui a représenté à elle seule 82 % des achats pays tiers (2,3 Mt) et stimulé les ventes. L'Arabie saoudite a elle acheté plus de 608.000 tonnes et le Maroc 512.000 tonnes pour remplacer les pâturages grillés par la sécheresse. Les objectifs d'exportation sont donc révisés de 4,1 à 4,5 Mt vers les pays tiers.
Enfin le maïs, dont le prix est passé devant celui du blé, est en net repli avec au 12 avril une estimation d'exportation inférieure de près de moins 28 % à la campagne 2014-2015. La production française a chuté en 2015 à 13 Mt contre les 18 Mt record de 2014 et sur les six premiers mois les exportations atteignent 2,9 Mt contre 3,6 Mt un an avant.

AFP

Jeudi 14 Avril 2016



Lu 221 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse