Les voyants repassent au vert dans le fret aérien


Le fret aérien a continué de progresser en février, confirmant la bonne tendance entrevue fin 2013. Les compagnies européennes font partie des bons élèves et l'Iata se félicite d'un élan retrouvé.


© Cargolux
© Cargolux
Le redressement du trafic aérien de fret par rapport à 2013 s'est confirmé en février. Selon les statistiques de l'Association internationale des transporteurs aériens (Iata), la progression a atteint 2,9 % comparé au même mois de l'année dernière, en termes de tonnes-kilomètres. Si l'on considère le trafic cumulé depuis le début de l'année, elle est de 3,6 %, après la croissance de 4,3 % du mois précédent. Bien que l'activité ait ralenti de 2,8 % entre janvier et février 2014, l'Iata est optimiste : "Alors qu'on pourrait interpréter ces chiffres comme un revers, les indicateurs fondamentaux du fret aérien restent largement positifs". L'organisation professionnelle y voit une "poursuite du renforcement du secteur entrepris au second semestre 2013". Le taux de remplissage a cependant légèrement reculé, la contraction des volumes ayant dépassé celle des capacités.

Les indicateurs au plus haut en Europe

Pour Tony Tyler, le directeur général de l'Iata, ce début d'année est positif et marque un grand pas en avant après la croissance de 1,4 % enregistrée sur l'ensemble de l'année 2013.
Pourtant, le patron de la fédération mondiale voit plusieurs freins au développement du fret aérien, des entreprises qui ne délocalisent pas assez leurs moyens de production à son goût et "une hausse de 23 % des mesures protectionnistes dans les vingt premières économies du monde". Selon lui, "c'est en partie pour ces raisons que notre secteur ne connaît pas la croissance de 5 à 6 % que nous serions en droit d'espérer vu le niveau actuel de la production domestique". Pour autant, il trouve dans l'accord de Bali sur la libéralisation des échanges internationaux, conclu par l'OMC en décembre dernier, un grand espoir de voir "revigorer le commerce mondial".
Comme le mois précédent, deux régions ont tiré la croissance des compagnies aériennes mondiales : le Moyen-Orient et l'Europe, alors que les deux autres marchés phare, l'Asie et l'Amérique du Nord, ont stagné ou décliné.

"Encore trop de mesures protectionnistes"


Les compagnies du Moyen-Orient ont connu une croissance de leur activité fret de 11,9 %, comparé à février 2013, profitant à la fois des progrès des pays émergents et des économies de tête. La hausse de capacité a été inférieure à celle de la demande (+ 9,2 %). Les transporteurs européens ont gagné 5,5 % de trafic, après la hausse de 5,8 % de janvier. "Les indicateurs commerciaux sont à leur plus haut depuis 2011 et les échanges augmentent fortement en Europe centrale et orientale", analyse l'Iata. La capacité disponible n'a augmenté que de 1,7 % sur la période, améliorant les taux de remplissage.
En Asie-Pacifique, les volumes des opérateurs n'ont pas décollé en février (+ 0,1 %). L'Iata y voit une conséquence du Nouvel An lunaire (qui est tombé le 31 janvier) alors que les échanges régionaux semblent s'être améliorés. Ceci présage, selon l'association, une croissance du fret aérien à court terme avec un bémol : la menace de ralentissement de l'économie chinoise. Ici, l'offre a augmenté plus vite que la demande (+ 3,9 %). Les compagnies nord-américaines ont même vu leur activité fret mensuelle régresser de 0,3 %. Mais des indicateurs économiques "proche de leur plus haut depuis trois ans" font attendre aux transporteurs un retour à la croissance. Là, les opérateurs ont pu adapter leurs capacités à la demande, avec une baisse de 1,9 %. Enfin, l'Amérique latine a connu une forte croissance de 6,1 % en février, tandis que le fret aérien africain reculait de 5,2 %, toujours affecté par la crise en Afrique du Sud.

Franck André

Jeudi 3 Avril 2014



Lu 357 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse