Les vracs font reculer le trafic fluvial français en 2014


Le trafic fluvial de marchandises en France s'est contracté de 2 % en 2014, conséquence du recul des filières de transport de charbon et de matériaux de construction. Le conteneur a été performant, en particulier sur le bassin rhodanien.


La filière charbon a en effet reculé de 35,5 % et celle des matériaux de construction de 10,8 % en 2014 © Beka
La filière charbon a en effet reculé de 35,5 % et celle des matériaux de construction de 10,8 % en 2014 © Beka
Le trafic national de fret fluvial a reculé l'année dernière. Selon VNF, l'activité s'est établie en 2014 à 7,7 milliards de tonnes-kilomètres, contre 7,9 milliards en 2013, soit une baisse de 2 %. En volume, ce sont quelque 56,7 millions de tonnes de marchandises ont transité par voie fluviale.
Le trafic international est resté quasi stable (+ 0,3 %) tandis que celui du transport intérieur a baissé de 3 % "du fait principalement des tensions observées sur le secteur du transport de matériaux de construction, liées à un marché du BTP peu actif, et sur le secteur du charbon", a noté VNF.
La filière charbon a en effet reculé de 35,5 % et celle des matériaux de construction de 10,8 %. Ces derniers représentaient presque un tiers (29 %) du trafic total en 2014.

Progression du conteneur

Le directeur général de l'établissement public, Marc Papinutti, s'est voulu rassurant, estimant qu'"en dépit d'une légère contraction en 2014, le fluvial affiche une relative stabilité au regard de la conjoncture et en comparaison avec les autres modes de transport". Pour lui, "la croissance de trois grandes filières telles que les céréales, la métallurgie et les conteneurs démontre le potentiel de développement de notre secteur".
De fait, le transport de produits agricoles, qui représente désormais la plus grande part du trafic fluvial de marchandises (31 %), a crû de 9,4 % l'année dernière, tandis que la filière métallurgique s'est développée de 10,1 %.
Quant au trafic de conteneurs, il a enregistré une hausse de 5,2 % en volume, à 4,8 millions de tonnes et 557.000 EVP. Il renoue quasiment avec son niveau record de 2012 (4,9 Mt). Le conteneur a été favorisé majoritairement par deux bassins : le Rhône-Saône (+ 22 %) et le Nord-Pas-de-Calais (+ 7,4 %). Dans le même temps, le bassin de la Seine a enregistré un léger recul de 0,8 %, "dans un contexte de refonte et de baisse de l’aide au coup de pince, destinée à soutenir les coûts de manutention portuaire des boîtes dans le cadre du transport combiné", rappelle VNF.

Franck André avec AFP

Vendredi 6 Février 2015



Lu 546 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse