Les vracs secs remontent grâce à l'Asie



© Franck ANDRÉ
© Franck ANDRÉ
Les tarifs du transport maritime de vracs secs se sont ressaisis la semaine dernière, revigorés par un regain d'activité en Asie pour les plus grands navires, même si les perspectives économiques moroses dans le monde continuent de peser sur le marché.
L'indice composite Baltic Dry Index (BDI) a terminé vendredi 2 décembre à 1.866 points, à son plus haut niveau depuis le 4 novembre, contre 1.807 points sept jours auparavant. Les prix étaient principalement tirés vers le haut par la catégorie des plus gros navires, ou "capesize", contraints par leurs grandes dimensions de naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance. Pour les analystes de l'agent maritime Fearnleys, "une activité accrue a permis d'améliorer les prix (des capesize), et particulièrement en Asie orientale", où le trafic est dominé par les routes maritimes reliant le Brésil ou l'Australie à la Chine, premier pays consommateur de métaux et de minerai de fer.
Le Baltic Capesize Index (BCI) a fini à 3.409 points, contre 3.049 points le vendredi précédent, bondissant de plus de 11 % au cours de la semaine. "On assiste au dernier grand regain de dynamisme avant la trêve des fêtes de fin d'année, mais la question est de savoir combien de temps ce répit persistera", selon Fearnleys.
De son côté, le Baltic Panamax Index (BPI) a reculé pour la deuxième semaine consécutive, terminant à 1.701 points, contre 1.794 points une semaine auparavant. "Il y a des demandes accrues de frets sur le bassin Atlantique, mais la liste de la flotte disponible s'allonge parallèlement", contribuant à peser sur les prix, ont observé les experts de Fearnleys.
Les prix du transport de pétrole ont encore connu des fortunes diverses dans un marché globalement toujours déprimé. "Alors que ce moment de l'année est habituellement marqué par un pic de consommation énergétique dans le monde, il suffit de regarder le manque d'élan du marché ces derniers jours pour voir combien la crise actuelle est profonde", note BRS. Le Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a légèrement reculé, terminant à 776 points contre 782 points une semaine plus tôt. Quant au Baltic Clean Tanker Index (BCTI), il a progressé, finissant vendredi à 726 points, son plus haut niveau depuis fin octobre, contre 705 points sept jours auparavant.

.

Mardi 6 Décembre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse