Libération de quatre marins du "Hansa Marburg"



© Leonhardt & Blumberg
© Leonhardt & Blumberg
Quatre ressortissants étrangers enlevés en avril dans la région pétrolifère du delta du Niger, dans le Sud du Nigeria, ont été libérés sains et saufs, a déclaré lundi 27 mai un porte-parole de la police. Les marins, deux Ukrainiens, un Russe et un ressortissant des îles Kiribati, ont été enlevés le 22 avril à bord du porte-conteneur "Hansa Marburg" géré par la société de transit allemande Leonhardt & Blumberg. Selon la compagnie, l'attaque du navire a eu lieu à 130 miles au sud-ouest de Malabo, en Guinée équatoriale, alors que la police nigériane a déclaré que l'incident avait eu lieu à 100 miles nautiques de l'État de Bayelsa. Les deux lieux sont proches l'un de l'autre. Les otages ont été libérés jeudi 23 mai dans l'État voisin de Rivers, dans la périphérie de Port-Harcourt, la capitale de cet État. "Les quatre étrangers enlevés le mois dernier dans l'État de Bayelsa ont été secourus par l'escadron de police anti-enlèvements jeudi dans le quartier Borokiri de Port-Harcourt", a déclaré Angela Agabe. "Après leur enlèvement, l'information a circulé dans toute la région. Nous avons commencé les recherches et, suite à une dénonciation, les quatre hommes ont été secourus dans la zone marécageuse de Borokiri", a-t-elle ajouté. Aucun autre détail n'a été donné sur l'opération de libération des marins ni sur le sort réservé aux kidnappeurs.
La compagnie, qui a annoncé la libération des marins sur son site Internet, n'a pas donné plus de détails. Le nombre d'attaques dans le golfe de Guinée, qui comprend le Nigeria, le Bénin et le Togo, est passé de 39 en 2010 à 53 en 2010 puis 62 en 2012, selon le centre de réflexion britannique Chatham House. La plupart des actes de piraterie dans le golfe de Guinée visent les pétroliers et leur précieuse marchandise, volée et ensuite revendue au marché noir. Premier producteur de pétrole d'Afrique, avec environ 2 millions de barils par jour, le Nigeria a été le premier pays de la zone à subir de nombreuses attaques de pirates au large de ses côtes. Les otages étrangers sont souvent libérés contre le paiement d'une rançon.

AFP

Mardi 28 Mai 2013



Lu 113 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse