Libération de trois marins enlevés sur le "Kalamos" au Nigeria



Le pétrolier "Kalamos" bat pavillon maltais
Le pétrolier "Kalamos" bat pavillon maltais
Trois marins, deux Grecs et un Pakistanais, pris en otage par des pirates qui avaient attaqué il y a vingt jours leur pétrolier, le "Kalamos", ont été libérés, a indiqué mercredi 25 février Aeolos Management. La société de "manning" grecque du navire, "annonce la libération des trois marins pris en otage par une bande criminelle au Nigeria le 3 février", précisant qu'"ils sont hospitalisés au Nigeria pour des examens et qu'ils rentreront prochainement chez eux". Le père d'un des deux otages grecs a confirmé la libération de son fils, a indiqué une source diplomatique grecque. L'attaque des pirates avait eu lieu dans la zone pétrolière maritime de Qua Iboe, dans le Sud du Nigeria, alors que le pétrolier "Kalamos", battant pavillon maltais, était à l'ancre, attendant son chargement. Il assurait le trajet entre la Chine et le Nigeria. Les assaillants avaient tué le capitaine en second, selon les garde-côtes qui précisaient alors que vingt-trois membres d'équipage, dont dix Grecs, se trouvaient à bord au moment de l'attaque. Les pirates avaient quitté le pétrolier avec trois otages. "Aucun détail ne sera fourni sur la manière dont ont été libérés ces otages, pour ne pas encourager d'autres attaques et prises d'otages". Pour "protéger les familles", Aeolos ne fournira pas non plus de détails sur la manière dont seront rapatriés les marins.
Aeolos Management remercie aussi "les spécialistes" et autres "organisations de soutien" qui ont participé à la libération des marins, ainsi que les "agences gouvernementales, garde-côtes et services de sécurité" dont la "sensibilité" dans l'approche de cette situation a permis son heureux dénouement. La zone côtière s'étendant du Sénégal à l'Angola est devenue, selon les experts, la nouvelle plaque tournante de la piraterie en Afrique, prenant le relais du golfe d'Aden, du côté oriental de l'Afrique, où le phénomène, un temps spectaculaire, a quasiment disparu devant le déploiement d'une armada militaire internationale.

AFP

Jeudi 26 Février 2015



Lu 83 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse