Lifting quinquennal pour le canal du Nord


Jusqu'au 13 avril, la circulation fluviale entre l'Oise et l'Escaut est assurée exclusivement via le canal Saint-Quentin, le temps que Voies navigables de France achève les travaux de maintenance sur le canal du Nord. Un investissement de 3,2 millions d'euros.


Canal du Nord à Arleux dans le Nord © VNF
Canal du Nord à Arleux dans le Nord © VNF
Depuis le 17 mars, le canal du Nord est fermé à la navigation de Pont-l'Évêque dans l'Oise à Arleux dans le Nord. Jusqu'au 13 avril prochain, Voies navigables de France (VNF) réalise sur ce tronçon de 95 km d'importants travaux de maintenance et de réparation de ses ouvrages. Organisée tous les cinq ans, cette intervention nécessite l'abaissement des niveaux d'eau et la mise à sec de certains biefs ou écluses.

"Le canal du Nord est fermé à la navigation depuis le 17 mars et jusqu'au 13 avril"


Cette année, ce chantier représente un investissement de 3,2 millions d'euros dont 2 millions pour le versant Oise, la présence d'une centaine d'agents VNF et près de 150 ouvriers d'entreprises privées. Pendant toute la durée de ce chômage, une partie du trafic fluvial est reportée sur le canal de Saint-Quentin dont le gabarit est limité aux bateaux de 38,5 mètres (350 tonnes maximum). Aussi, le gestionnaire d'infrastructures fluviales a-t-il mobilisé ses équipes d'exploitation pour y augmenter les horaires d'ouverture des écluses du lundi au dimanche, et ouvrir le tunnel de Riqueval le dimanche.

8.500 bateaux par an

D'un gabarit de 600 à 1.000 tonnes, la canal du Nord relie les bassins de l'Oise et de l'Escaut. Il comprend dix-neuf écluses et deux souterrains ainsi que dix-sept stations de pompage pour remonter l'eau de l'ouvrage. Chaque année, 8.500 bateaux fluviaux de commerce l'empruntent en moyenne pour un trafic de l'ordre de 2,7 millions de tonnes. Les opérations de remplissage du canal se dérouleront du 3 au 13 avril. Les ressources en eau seront apportées par l'eau stockée dans certains biefs, par des pompages dans l'Escaut et l'Oise, et les apports naturels des affluents de la Somme qui se jettent dans le canal.

Érick Demangeon

Jeudi 3 Avril 2014



Lu 548 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 13:21 Canal Seine-Nord : ça se précise ! €

Mardi 29 Novembre 2016 - 13:39 Nouvelle agence CFNR sur le bassin de la Seine


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse