Ligne régulière : moins de lignes et plus de capacité cet été


Dans un contexte de restructuration des alliances maritimes, les programmes estivaux des armateurs sur les routes Est-Ouest proposeront moins de rotations que l'an dernier mais plus de capacités. La côte Est américaine et la Méditerranée perdent chacune deux liaisons avec l'Asie.


Le nombre de services transpacifiques et Asie-Europe passera de 91 l'an dernier à 87 cette année © Port of Rotterdam
Le nombre de services transpacifiques et Asie-Europe passera de 91 l'an dernier à 87 cette année © Port of Rotterdam
À quelques semaines du lancement des programmes des nouvelles alliances maritimes, le 1er avril, Alphaliner a procédé à une analyse de l'évolution du nombre de lignes sur les routes Est-Ouest et des capacités comparé à la situation de juin dernier et à l'offre actuelle, souvent moindre en raison de la saison hivernale et de la faillite de Hanjin fin août 2016.
Même si tous les détails n'ont pas encore été livrés par Ocean Alliance, 2M et THE Alliance, les tendances sont claires sur chacune des routes prises en compte – Asie-côte Ouest nord-américaine, Asie-côte Est, Asie-Europe du Nord et Asie-Méditerranée.

Coup de pression sur les taux

L'offre va encore augmenter globalement et sur la plupart des trades. À commencer par les routes Asie-côte Ouest de l'Amérique du Nord. Ce marché est actuellement le plus concurrentiel, avec six armateurs indépendants des désormais trois grandes alliances. Il sera desservi dès le mois prochain par 38 services hebdomadaires, soit autant qu'en juin 2016, mais les capacités proposées seront 4,9 % supérieures du fait du déploiement de navires plus gros sur plusieurs services. L'offre surpassera de 3,9 % celle d'aujourd'hui.

"Maersk engagera 20 "Triple E" et MSC 20 navires de 19.200 à 19.400 EVP"


Alphaliner a calculé que les indépendants fourniront 17 % de la capacité totale sur ce marché, avec huit services hebdomadaires, dont trois assurés par Hyundai Merchant Marine, deux exploités conjointement par PIL et Wan Hai, en partenariat avec Cosco, ainsi que trois liaisons opérées en solo respectivement par Matson, SM Line et Zim. Pour le consultant, "les taux de fret sur cette route pourraient subir une pression conséquente au cours des deux prochains mois alors que les compagnies se battent pour les parts de marché".

Panama creuse l'écart avec Suez

Sur le trade Asie-côte Est de l'Amérique du Nord, ce sont 19 services qui sont programmés, soit moins que les 21 de l'année dernière, ce qui n'empêchera pas la capacité totale d'augmenter de 2,1 %. La taille moyenne des navires alignés sur ces services passera de 6.700 à 7.600 EVP.
Le changement majeur concernera le nombre de services empruntant le canal de Panama, qui, conséquence de son élargissement, passera de 13 à 14 tandis que ceux transitant par le canal de Suez diminueront de 8 à 5. Là aussi, l'observateur de la ligne régulière s'attend à une diminution des taux de fret du fait d'une hausse de 9,6 % de la capacité par rapport à aujourd'hui (18 services actifs).
Cette situation est due à l'arrêt de trois liaisons depuis l'été 2016, le Vespucci/NEU 1/APNE de CMA CGM, UASC et Hamburg Süd suspendu en juillet, l'AWE1 de Hanjin et CKYHE supprimé en septembre après la faillite de l'armateur coréen et le Z7S de Zim, mis de côté pour l'hiver en novembre.
Côté européen, 17 services Asie-Europe du Nord seront actifs au printemps prochain, soit le même nombre que l'été dernier et un de plus qu'aujourd'hui, à cause de l'arrêt du NE6 de Hanjin en septembre. La capacité sera augmentée de 3,8 % sur un an et de 7,4 % comparé à mars 2017.
L'alliance 2M sera la principale responsable de cette évolution, avec l'ajout d'un sixième service hebdomadaire (AE-7/Condor) ainsi que le passage à 100 % de navires de 18.000 EVP et plus sur quatre des cinq services existants. Maersk engagera ainsi ses 20 porte-conteneurs de la classe "Triple E" (18.340 EVP)  et MSC ses 20 navires de 19.200 à 19.400 EVP.
Le marché Asie-Méditerranée sera le seul grand trade Est-Ouest à perdre un service entre la situation actuelle et le 1er avril. Avec 13 rotations, l'offre comprendra deux liaisons de moins que l'été dernier, en raison de la disparition du HPM de Hanjin et de la décision de Zim de fusionner ses deux services Asie-sous-continent indien-Méditerranée à partir d'avril.
Malgré cela, le trade connaîtra lui aussi une augmentation de ses capacités totales, de 1,2 %, et de 5,5 % comparé à ce jour. Cette croissance est due à l'augmentation de la taille des navires utilisés mais aussi à la hausse des allocations d'espace pour le fret méditerranéen sur les services touchant les hubs situés sur la route de la côte Est américaine via Suez, explique Alphaliner, "notamment le service AZX de l'ex-alliance G6".

Franck André

Mardi 7 Mars 2017



Lu 1365 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse