Liquidation judiciaire en vue pour MoryGlobal


L'administrateur judiciaire de MoryGlobal a demandé sa mise en liquidation, faute d'offres de reprise satisfaisante, faisant craindre au personnel la perte de plus de 2.000 emplois chez le transporteur routier né en 2014 du difficile sauvetage de Mory Ducros.


MoryGlobal est né en 2014 du douloureux sauvetage du transporteur Mory Ducros par son actionnaire Arcole industries © Mory
MoryGlobal est né en 2014 du douloureux sauvetage du transporteur Mory Ducros par son actionnaire Arcole industries © Mory
Un an seulement après avoir été créé sur les cendres de Mory Ducros, au prix de 2.800 licenciements, MoryGlobal est à son tour menacé : l'administrateur chargé de l'entreprise depuis son placement en redressement judiciaire, a annoncé mercredi 18 mars aux membres du comité d'entreprise (CE), son intention d'en demander le placement en liquidation judiciaire au 31 mars. Il reviendra au tribunal de commerce de Bobigny de mettre ou non la société en liquidation.
Plusieurs offres de reprise ont été déposées, mais "dans la situation de crise profonde de la messagerie en France, aucun acteur du secteur n'a remis d'offre globale recevable pour une reprise de l'activité de MoryGlobal", souligne le propriétaire de MoryGlobal, Arcole Industries. "Les offres sont dérisoires voire ridicules, la meilleure des offres ne préserve que 125 emplois, et le tout avec un PSE (Plan de sauvegarde de l'emploi, NDLR) inexistant", a déploré le syndicat CFDT. MoryGlobal emploie 2.200 personnes.
Selon Jean-Claude Hacquard, élu CGT au CE, cette liquidation, qui autorise la poursuite des recherches concernant les repreneurs éventuels, sert surtout à " démontrer techniquement que la trésorerie de l'entreprise ne permet plus d'assurer les salaires". MoryGlobal est né en 2014 du douloureux sauvetage du transporteur Mory Ducros par son actionnaire Arcole industries.

Agences en grève

La priorité pour les salariés est désormais "la constitution du PSE, on veut a minima ce qui s'est fait il y a un an chez Mory Ducros", a souligné Denis Jean-Baptiste, secrétaire du CE. MoryGlobal avait demandé l'autorisation de vendre certains de ses actifs immobiliers pour pouvoir poursuivre son activité, mais sa requête a été rejetée. "Aujourd'hui quelques agences sont en grève et ça va monter en puissance jusqu'à la fin de la semaine", prévoit Denis Jean-Baptiste. Syndicats et direction se renvoient la responsabilité de la situation.

Julie Chabanas

Jeudi 19 Mars 2015



Lu 117 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse