Lohr va ouvrir une partie de son capital


Lohr va vendre une partie du capital de sa division tramway afin de renflouer sa trésorerie. Elle gardera intactes Translohr et Modalohr, ses branches tramway sur pneumatiques wagons de transport combiné rail-route.


© Modalohr
© Modalohr
Robert Lohr, PDG du groupe éponyme, a annoncé qu'il allait se séparer de sa branche tramways. Le constructeur de systèmes de transport a ainsi confirmé une information divulguée par le «Figaro». «Nous avons chargé la banque Lazard de trouver un actionnaire pour entrer au capital de la filiale Translohr», a déclaré le patron du groupe alsacien. Cette vente devrait permettre de renflouer la trésorerie du groupe, asséchée par trois ans de sous-activité. L'opération devrait être bouclée au "premier trimestre 2012", selon un porte-parole du groupe.

Chute sévère des recettes

La société familiale a été contrainte de renégocier avec ses créanciers un prêt de 50 millions d'euros qui arrivait à échéance. "Nous avons obtenu un délai de six mois pour rembourser", a expliqué Robert Lohr. Le dossier est suivi de près à Bercy par le Comité interministériel aux restructurations industrielles (Cir), a-t-il précisé.
Le groupe a connu depuis trois ans une chute drastique de son chiffre d'affaires, qui devrait s'élever en 2011 à 120 millions d'euros, contre 300 millions en 2008, selon le groupe lui-même. L'entreprise souffre d'une conjoncture particulièrement atone dans son domaine d'activité historique, la construction de remorques pour le transport d'automobiles.
En revanche, les divisions Translohr et Modalohr sont en bonne santé, selon la société. La première a été choisie par la RATP pour construire deux lignes de tramway sur pneu, sa spécialité, pour le T6 (Viroflay-Châtillon) et le T5 (Saint-Denis-Garges-Sarcelles). La seconde attend la finalisation d'un important contrat pour la fourniture de wagons à l'opérateur de ferroutage Lorry-Rail. "Nous sommes positionnés sur un secteur stratégique. Nous fabriquons des systèmes de transport propres et innovants", selon le porte-parole de Lohr. La société emploie environ un millier de personnes. Son principal site industriel se trouve à Duppigheim, à une vingtaine de kilomètres de Strasbourg.

.

Lundi 12 Décembre 2011


Tags : ferroviaire, lorh



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse