Lorient : tassement des vracs solides en 2015


Avec près de 2,3 millions de tonnes, le port de Lorient enregistre une baisse de son trafic de 4 % en 2015. Cette diminution provient des aliments pour le bétail et des matériaux de construction.


En 2015, le port de Lorient a accueilli 412 navires © OMA SAS
En 2015, le port de Lorient a accueilli 412 navires © OMA SAS
Étroitement lié à son hinterland et aux besoins de ses filières régionales, le trafic du port de Lorient est composé pour l’essentiel d’importations. Géré par la CCI Morbihan, il a accueilli en 2015 une flotte de 412 navires dont 10 panamax et 1 over-panamax, le "Éleni" chargé de 55.600 tonnes de tourteaux de soja. Au final, le port a réalisé l’an passé un trafic de près de 2,3 millions de tonnes en repli de 4 %. À l’origine de 41 % de ce volume, les hydrocarbures sont stables et place Lorient en tête des ports bretons dans cette catégorie. Pour la conserver, des investissements de l’ordre de 15 millions d’euros sont en cours par le Dépôt pétrolier lorientais (DPL) dans de nouvelles cuves de stockage. Deuxième flux par son tonnage, l’importation d’aliments pour le bétail s’établit à 880.000 tonnes de tourteaux de soja, de tournesol, mélasse, céréales, etc. Jugée "conjoncturelle", la baisse de 4,2 % enregistrée dans cette filière reflète, selon la CCI, les difficultés de l’élevage breton et l’arrivée sur le marché de navires de plus grandes capacités modifiant le rythme des livraisons. Troisième poste d’importance, les matériaux de construction en vrac s’érodent de leurs côtés de 7,4 % pour s’établir à près de 410.000 tonnes. Ne représentant que 2,4 % de l’activité du port, les marchandises diverses s’élèvent enfin à 55.200 tonnes.

Certifications Iso reconduites

Au cours de l’exercice 2015, Lorient recense également l’escale de 6 paquebots de croisière représentant l’accueil de 3.600 passagers, la plupart de nationalité anglaise. "On estime que 45 % d’entre eux restent sur site et visitent la ville de Lorient. Le ticket moyen par croisiériste oscille entre 80 et 100 euros. Les autres passagers partent en excursion vers d’autres sites touristiques tels que Pont-Aven et Carnac", précise la CCI. Durant l’année 2015, le port a renouvelé ses certifications Iso 9001 et 14001, et a reçu pour la deuxième fois le label Pers Écoport.

Érick Demangeon

Mercredi 17 Février 2016



Lu 256 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse