Lufthansa Cargo reste frappé par le ralentissement


Le trafic passagers du groupe Lufthansa a augmenté de 1,6 % en septembre, alors que l'activité cargo a chuté de 5,5 % le mois dernier par rapport à l'année dernière. Et sur les neuf premiers de l'année, le fret s'inscrit également en recul de 8,9 %.


© Fraport
© Fraport
Le trafic passagers du groupe Lufthansa (Lufthansa, Austrian Airlines et Swiss) a augmenté de 1,6 % en septembre sur un an, soit 9,56 millions de passagers. La marque Lufthansa avec sa filiale allemande Germanwings a quant à elle enregistré le mois dernier une hausse de 1,8 % de ses passagers, soit 6,9 millions de voyageurs. Grâce à une hausse minime des capacités, le taux de remplissage des appareils a augmenté, aussi bien pour l'ensemble du groupe (81,6 %, en hausse de 1,2 point de pourcentage) que pour la maison mère Lufthansa (80,5 %, en progression de 0,4 point). Le trafic passagers du groupe a augmenté dans toutes les régions du monde, à l'exception de la zone Asie-Pacifique où il a reculé de 3,7 %.

142.000 tonnes en septembre

L'activité de Lufthansa Cargo reste frappée par le ralentissement de la conjoncture mondiale : les marchandises transportées en septembre ont totalisé 142.000 tonnes, soit 5,5 % de moins qu'un an plus tôt. Sur les neuf premiers de l'année, le trafic passagers du groupe est en hausse de 3,5 % à 78,83 millions de personnes, dont 57,2 millions pour la seule compagnie Lufthansa (+ 3,6 %). Sur la même période l'activité de Lufthansa Cargo s'inscrit en recul de 8,9 %.

Germanwings rentable en 2015

L'objectif de la future compagnie à bas coûts de Lufthansa, qui sera réunie sous la bannière de sa filiale régionale Germanwings, est d'arriver à des résultats positifs à partir de 2015, a déclaré jeudi 11 octobre le patron du groupe, Christoph Franz. En septembre, Lufthansa a annoncé la séparation à partir de janvier 2013 de ses opérations menées depuis ses hubs de Francfort et Munich, notamment les vols intercontinentaux, des opérations dites "décentralisées" effectuées par Lufthansa et ses filiales Germanwings et Eurowings. Cette seconde activité, qui a fait des centaines de millions d'euros de pertes ces dernières années, relie les aéroports de Berlin, Cologne et Düsseldorf, Hambourg et Hanovre et Stuttgart, et dessert plus d'une centaine de destinations européennes à partir de ces villes. La "nouvelle Germanwings" intégrera la flotte régionale de Lufthansa et Eurowings pour disposer de près de 90 avions au total et proposera des prix "bon marché" sans être une compagnie low-cost classique car elle fournira des services de qualité, a nuancé M. Franz. Elle n'aura cependant ni première classe ni classe affaires.
Pour être rentable d'ici 2015, la nouvelle division devra s'aligner sur la compétitivité de Germanwings. "Le transfert de contrats salariaux va être difficile mais sans cela tout le projet est menacé", a prévenu M. Franz. Car le personnel de cabine de Germanwings coûte moins cher que celui de Lufthansa, "jusqu'à 40 % de moins en fin de carrière", a précisé Carsten Spohr, directeur de la division passagers de Lufhansa. Et les pilotes de Germanwings, payés 20 % de moins de l'heure que leurs collègues de Lufthansa, travaillent plus longtemps pour gagner le même salaire qu'eux à la fin du mois, a-t-il ajouté. Ainsi pour les salariés des activités décentralisées de la marque Lufthansa, soit environ 800 hôtesses et stewards ainsi que quelque 300 pilotes, le choix s'annonce limité : "Soit ils prendront un contrat Germanwings, soit ils rejoindront les hubs de Francfort et Munich, ou alors ils démissionneront de l'entreprise", a résumé M. Spohr. Les négociations avec le personnel de cabine de Lufthansa, qui avait fait grève en septembre, se poursuivent, et des négociations avec le syndicat allemand des pilotes VC Cockpit ont été entamées, a poursuivi M. Spohr.

AFP

Vendredi 12 Octobre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse