Lufthansa en forme en 2015 malgré le crash Germanwings


Le géant européen du transport aérien Lufthansa a présenté jeudi 17 mars de solides performances financières pour 2015, grâce notamment au pétrole bon marché, en dépit de grèves et du crash d'un avion de sa compagnie Germanwings.


Le fret chez Lufthansa a chuté de 40 % à 74 millions © Lufthansa
Le fret chez Lufthansa a chuté de 40 % à 74 millions © Lufthansa
"2015 a été pour Lufthansa une année très difficile émotionnellement en raison de la catastrophe Germanwings", a déclaré le patron du groupe, Carsten Spohr. Lufthansa a également affronté de nombreux débrayages l'an passé, avec en particulier en novembre une grève de sept jours, la plus longue de son histoire, conduite par les personnels de cabine avec qui un terrain d'entente a depuis été trouvé. Les efforts du groupe pour réduire ses coûts ont entraîné depuis 2014 des conflits sociaux à répétition avec différentes catégories de personnel, qu'il s'agisse des pilotes ou du personnel au sol. Malgré tout cela, "2015 a été une bonne année sur le plan économique", a estimé Carsten Spohr.

"La division fret pénalisée par les surcapacités du marché"


Le bénéfice net de Lufthansa s'est envolé, passant d'un maigre 55 millions d'euros en 2014 à environ 1,7 milliard d'euros, sous l'effet de prix du pétrole bas et d'une amélioration de son activité passagers. C'est plus qu'escompté par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset (1,5 milliard d'euros). Le groupe allemand, qui opère les vols passagers des compagnies Eurowings (qui chapeaute Germanwings), Lufthansa, Swiss, Austrian Airlines, et la société de fret aérien Lufthansa Cargo, a également profité d'une comparaison flatteuse. En 2014, il avait été fortement pénalisé par des débrayages à répétition et des charges exceptionnelles. Après une année blanche en 2014, Lufthansa va de nouveau verser un dividende à ses actionnaires, de 0,50 euro par titre pour 2015, et affirme vouloir continuer à le faire dans les années qui viennent.

Développer le low-cost

Face à une concurrence féroce à la fois des compagnies du Golfe dans le haut de gamme et d'EasyJet et Ryanair dans le low-cost, l'entreprise développe les services premium dans sa compagnie Lufthansa et veut en parallèle faire d'Eurowings le numéro trois européen des vols à bas coûts. Eurowings opère depuis 2015 la flotte de Germanwings, compagnie née en 2002 et qui a enregistré en 2015 "des bénéfices pour la première fois", selon la directrice financière, Simone Menne.
Le chiffre d'affaires du groupe dans son ensemble, aidé par une bonne saison d'été, a grimpé de 7 % à 32,1 milliards d'euros l'an dernier, légèrement plus qu'attendu. Pour 2016, le groupe table sur un net recul de ses coûts de carburant - à 4,8 milliards d'euros, soit un milliard d'euros de moins qu'en 2015 -, a indiqué Simone Menne. Les coûts de fonctionnement doivent aussi baisser, notamment grâce au remplacement de certains appareils par des avions moins gourmands en kérosène, et les capacités augmenter.
Lufthansa prévoit par conséquent une "légère" amélioration de son bénéfice d'exploitation Ebit ajusté, sa mesure de référence, hors frais liés à d'éventuelles grèves. Il est encore "trop tôt" pour avancer un chiffre précis, a estimé Simone Menne. En 2015, l'Ebit ajusté a grimpé de 55 % à 1,82 milliard d'euros, dans la fourchette que le groupe s'était donnée (entre 1,75 et 1,95 milliard d'euros). Le transport de passagers a doublé sa performance opérationnelle, à 1,5 milliard d'euros, tandis que la division de fret, pénalisée par les surcapacités du marché, a chuté de 40 % à 74 millions.

Estelle Péard

Jeudi 17 Mars 2016



Lu 253 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse