Lufthansa renoue avec les dividendes


Le géant allemand du transport aérien Lufthansa a annoncé jeudi 13 mars son intention de renouer avec les dividendes, après des bonnes performances 2013 saluées par les analystes et la Bourse.


Lufthansa a publié une batterie de résultats annuels solides © Airbus
Lufthansa a publié une batterie de résultats annuels solides © Airbus
Lufthansa renoue avec les dividendes après une année 2013 réussie. Au cours de l'année 2013, "nous avons à nouveau renforcé la capacité du groupe à générer des revenus, grâce notamment aux performances de la division passagers, où toutes les compagnies ont progressé significativement. Cette tendance est durable", s'est réjoui le patron du groupe, Christoph Franz. Cette progression "est basée sur une amélioration continue de notre structure de coûts et les milliards investis dans des nouveaux produits et services", a ajouté Christoph Franz, qui cédera les commandes du groupe le 1er mai au chef de la division passagers, Carsten Spohr.
Fort de ces performances, Lufthansa va verser à nouveau un dividende à ses actionnaires pour 2013, à hauteur de 0,45 euro par action, après n'en avoir versé aucun au titre de l'exercice 2012, préférant garder ses bénéfices pour financer ses investissements sans faire exploser son endettement. Lors de sa dernière distribution, au titre de l'exercice 2011, il avait rémunéré ses actionnaires à hauteur de 0,25 euro par action. "La proposition d'un dividende de 0,45 euro est une bonne surprise", a commenté dans une note Jochen Rothenbacher, analyste pour la banque Equinet, qui misait sur un montant de seulement 0,30 euro.
Sur le dernier exercice, le groupe a publié un bénéfice net en baisse de 74,5 % à 313 millions d'euros pour un résultat opérationnel en repli de 16,9 % à 697 millions d'euros et un chiffre d'affaires globalement stable de 30,03 milliards d'euros (- 0,4% ). Mais sans tenir compte d'un certain nombre d'effets exceptionnels, tels que des coûts de restructuration et les frais de développement de nouveaux projets, son bénéfice opérationnel a bondi de 62,1 % à 1,04 milliard d'euros, atteignant la fourchette haute de son objectif d'atteindre un résultat opérationnel ajusté compris entre 900 millions et un milliard d'euros.

La restructuration "sur la bonne voie"

"La compagnie a publié une batterie de résultats annuels solides, bien que sans surprises", a commenté Dirk Schlamp, de la banque DZ Bank. À la Bourse de Francfort, ces annonces étaient saluées. L'action Lufthansa bondissait de 6,25 % à 19,03 euros à 10 h 02 GMT, sur l'indice vedette Dax qui avançait quant à lui de 0,22 %. Le groupe compte poursuivre sur sa lancée en 2014 : il mise sur un bénéfice opérationnel ajusté en hausse d'environ 40 %, compris entre 1,7 et 1,9 milliard d'euros. Non ajusté, ce résultat devrait osciller dans une fourchette allant de 1,3 à 1,5 milliard d'euros.
Lufthansa a par ailleurs annoncé une modification comptable de la durée de dépréciation de ses appareils, qui sera allongée. Ce qui va se traduire par un effet positif sur leur bénéfice opérationnel en 2014 et 2015. Pour 2015, le groupe vise désormais 2,65 milliards d'euros contre 2,3 milliards d'euros jusqu'à présent. Malmené à la fois par la concurrence des compagnie low-cost et de celles du Golfe, le groupe, qui a transporté l'an passé quelque 106 millions de passagers, est engagé dans son plus vaste plan de restructuration depuis deux décennies. Cette restructuration passe notamment par la suppression de 3.500 postes. Il se traduit également par un renouvellement de la flotte au profit d'appareils plus grands et moins gourmands en kérosène. Pour ce faire, le groupe a annoncé avoir investi 2,5 milliards d'euros en 2013, dont 2,1 milliards pour moderniser et assurer la maintenance de sa flotte. Des efforts qui lui ont permis de réduire de 4,5% sa facture de carburant, à 7,1 milliards d'euros. "Le programme Score est en bonne voie". "Nous avons créé les conditions qui vont nous permettre de continuer à accroître nos bénéfices l'an prochain", a souligné la directrice financière, Simone Menne.

Benoît Toussaint

Jeudi 13 Mars 2014



Lu 44 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse