MGI : AP+ remplacé par Ci5 au premier trimestre 2017


En célébrant à Marseille son trentième anniversaire, la société informatique Marseille Gyptis International (MGI) a dévoilé aux utilisateurs d'AP+ les premiers pans de Ci5. Le nouveau "cargo community system" (CCS) va remplacer en 2017 celui qui est en vigueur depuis déjà dix ans.


Alain Perez, Jaap van den Hoogen, Dominique Lebreton et Marie Pavesio © VJC
Alain Perez, Jaap van den Hoogen, Dominique Lebreton et Marie Pavesio © VJC
1985-2015... Jeudi 3 décembre, c'est en présence de quelque 600 personnes que l'entreprise informatique marseillaise Marseille Gyptis international (MGI) a célébré en grande pompe ses trente ans d'existence. Un événement marqué par la découverte de "Cargo intelligence 5" (Ci5), le nouveau CCS qui prendra la place d'AP+, en vigueur depuis 2005.

Un module d'annonces de navires déjà prêt

Jaap van den Hoogen, le président du directoire de MGI, a annoncé qu'il devrait être opérationnel pour le port de Marseille à compter du premier trimestre 2017. Un premier module de Ci5 est déjà prêt depuis le 2 décembre, a-t-il précisé. Il s'agit d'un "module d'annonces de navires".
Ci5 (le chiffre 5 a été choisi en fonction du nombre des modes de transport ou du nombre de continents) est issu des travaux menés dans le cadre de la cellule Arrow (acronyme de "air, rail, road, ocean waterways) dédiée à ce projet, a rappelé Dominique Lebreton, directeur projets et audits de l'entreprise.
Alain Perez, directeur des systèmes d'information, explique que Ci5, qui se veut simple d'accès pour les utilisateurs, repose sur cinq piliers : "la modularité, le pilotage opérationnel, le "fast-lane" (allant au-delà de la fluidité), l'interopérabilité et la "business intelligence".
Pour le président du directoire de MGI, le nouveau système "conçu par et pour les utilisateurs, permet de maîtriser chaque élément en temps réel et de "diviser les saisies par six, soit permettre de réaliser 84 % de gains de temps".
Le nouveau CCS, aura nécessité un investissement de 4 millions d'euros réalisé par MGI sur fonds propres pour la période allant de 2014 à 2016, précise-t-il.
AP +, créé en 1995 par MGI à Marseille et par la société havraise Soget, dans le sillage Protis dans la Cité phocéenne, est présent au sein de 30 communautés logistiques, a souligné Marie Pavesio, la directrice du marketing.
Et d'ajouter : "Il existe dans le monde des systèmes qui gèrent les flux maritimes mais des CCS qui gèrent également l'aérien et le terrestre, il y en a peu".
Ce système, qui traite aujourd'hui 98 % du trafic conteneurisé français, demeure performant mais il était devenu nécessaire de le remplacer car, selon Jaap van den Hoogen, "son socle technologique était devenu vieillissant".
D'ici l'entrée en vigueur de son successeur en 2017, le CCS actuel restera opérationnel. Sa maintenance sera assurée mais il ne pourra prétendre à bénéficier de développements.

Un portail commun avec S1 va être créé

Enfin, pour faire taire les idées reçues selon lesquelles Ci5 à Marseille et S1 au Havre seraient concurrents, Jaap van den Hoogen a souligné que MGI et la Soget allaient créer un "portail commun" aux deux CCS. Celui-ci devrait être opérationnel dès le second semestre 2016 et sera développé dans le cadre d'une entité commune aux entreprises. Un schéma qui avait été adopté déjà pour AP+ avec la création de Sogyp.
La conception de ce portail commun aux deux CCS fait suite à la requête du secrétariat d'État aux Transports qui, redoutant que les ports de l'Hexagone voient débarquer un CCS de conception anglosaxonne, avait réclamé il y a quelques mois aux deux entreprises de trouver un système commun, rappelle le patron de MGI.  Trois décennies après sa création, l'entreprise (qui s'appelait en 1985 Gyptis), compte 1.000 clients et emploie 39 salariés.

Vincent Calabrèse

Lundi 7 Décembre 2015



Lu 588 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse