MHI : charges accrues dans la construction navale


Le groupe japonais d'industries lourdes Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a abaissé sa prévision de résultat net annuel, en raison de charges plus lourdes qu'anticipé dans la construction navale.


MHI abaisse sa prévision de résultat net © MHI
MHI abaisse sa prévision de résultat net © MHI
Pour l'exercice d'avril 2015 à mars 2016, le conglomérat MHI s'attend à un bénéfice net de 66 milliards de yens (528 millions d'euros), contre 90 milliards prévus précédemment, soit un recul de 40 % sur un an. Le géant, qui annoncera ses résultats définitifs le 9 mai, a dû enregistrer au quatrième trimestre "une perte exceptionnelle supplémentaire de 50,85 milliards de yens" dans l'activité des bateaux de croisière, ce qui porte à 103,9 milliards le total des charges pour cette division sur l'ensemble de l'année.

De nombreux déboires

L'entreprise nippone a connu de nombreux déboires avec la construction de deux navires pour Aida Cruises, filiale allemande de la compagnie Costa Croisières (groupe Carnival), dont elle avait reçu commande en novembre 2011. La livraison du premier bateau a été retardée à plusieurs reprises. Début 2016, MHI devait procéder aux "dernières finitions", mais ces inspections "ont pris plus de temps que prévu", de nouveaux problèmes ont été découverts et le client a demandé "des mesures de réduction du bruit". En outre, "des incendies ont éclaté à bord", a expliqué le groupe. En conséquence, le navire n'a été prêt qu'en mars et la construction du second s'en trouve "significativement affectée".
Mitsubishi Heavy Industries, qui fabrique aussi bien des centrales électriques (thermiques, nucléaires, etc.) que des éoliennes, des machines industrielles, des fusées ou des avions, a également dégradé son estimation de chiffre d'affaires, mais pour d'autres raisons.  Celui-ci devrait être de 4.046 milliards de yens (32,4 milliards d'euros), au lieu de 4.100 milliards, du fait d'un déclin des ventes dans la branche énergie et environnement (usines chimiques, équipements de centrales). La prévision de bénéfice d'exploitation a au contraire été revue en légère hausse : il devrait s'élever à 309,5 milliards de yens, contre 300 milliards escomptés auparavant.

AFP

Mardi 26 Avril 2016



Lu 153 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse