Maasvlakte 2 étend Rotterdam vers la mer


Depuis 2008, le port de Rotterdam gagne sur la mer pour s'agrandir. À la fin de ces immenses travaux en 2033, le terminal de Maasvlakte 2 aura quasiment doublé la capacité de traitement de conteneurs du premier port d'Europe.


© Nadine Vos
© Nadine Vos
Sur un immense banc de sable artificiel s'étendant dans le prolongement des docks, le port de Rotterdam se construit une extension. "Nous avions besoin d'espace, explique Rene van der Plas, directeur du premier port d'Europe. La seule direction dans laquelle nous pouvions aller, c'était vers la mer". À 12 kilomètres des côtes néerlandaises, des dragueurs pompent jour et nuit du sable qui est ensuite déversé plus près du port actuel, pour former le banc qui doit servir de base à la construction de la nouvelle extension, le "Maasvlakte 2". Au total, 3,8 millions de mètres cubes de sable doivent être pompés et déversés de manière à gagner 2.000 hectares sur la mer, souligne Rene Van der Plas : "Ce projet a changé à jamais les côtes néerlandaises". D'un coût total de 3 milliards d'euros, dont 600 millions investis par le gouvernement néerlandais, les travaux ont débuté en 2008. Ils doivent permettre au cinquième port au monde (dixième pour les conteneurs) de porter de 19 millions à 36 millions le nombre d'EVP et de 34.000 à 57.000 le nombre de navires pouvant y escaler chaque année par lui à partir de 2033, lorsque le "Maasvlakte 2" sera complètement opérationnel.

Première tranche livrée en 2013

En attendant, la première phase des travaux doit bientôt s'achever et un premier nouveau terminal de 156 hectares doit être opérationnel début 2013.
Les travaux d'expansion doivent permettre au port de Rotterdam de répondre aux besoins de porte-conteneurs de plus en plus grands, souligne Rene Van der Plas, avec notamment l'arrivée prochaine de navires de 18.000 EVP de capacité et de plus de 400 mètres de long. "Ces unités auront besoin de cycles de chargement et déchargement rapides, ce que Maasvlakte 2 peut leur offrir", assure Rommert Dekker, professeur de logistique à l'université Erasme de Rotterdam. "Le port de Rotterdam va rester un centre-clé en Europe en matière de transport", soutient-il. "Maasvlakte 2 a été pensé comme un tout nouveau port et ne sera pas construit sur d'anciennes infrastructures, il disposera donc des dernières technologies disponibles". Jouissant en outre d'excellentes connexions avec les modes ferroviaire, routier et fluvial, le port de Rotterdam devrait continuer à dominer ses concurrents européens.

"Maasvlakte 2 a été pensé comme un tout nouveau port"


Dans un pays dont plus d'un quart du territoire est situé sous le niveau de la mer, les travaux d'aménagement de la côte sont légion, mais Rene van der Plas assure que des travaux tels que ceux liés à "Maasvlakte 2" n'avaient plus été vus depuis près d'un siècle. "La dernière fois que nous avons eu un projet de cette ampleur et de cette nature, c'était probablement l'Afsluitdijk", assure-t-il, se référant à une digue longue de 32 kilomètres située au nord d'Amsterdam, qui date de 1932 et isole l'IJsselmeer, un lac d'eau douce, de la mer. En vertu d'une loi datant de 1904, le chef de l'État néerlandais doit donner sa permission pour des travaux visant à "étendre son royaume", explique Menno Steenman, qui supervise les travaux. L'autorisation avait été accordée en 2008, la reine Beatrix permettant dès lors que la superficie de son royaume soit augmentée de 2.000 hectares donc.

Jan Hennop

Mardi 28 Août 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse