Maersk Line : "Un acteur historique" en Outre-Mer


Maersk Line prend une part active à la desserte des territoires français d'Outre-Mer. L'armateur scandinave prend notamment une part importante dans la desserte de l'île de La Réunion.


© Maersk
© Maersk
"Nous sommes un acteur important et historique sur l'Outre-Mer français, martèle Matthieu Roger, directeur trade et Dom-Tom de Maersk France. Nous sommes présents à La Réunion depuis 1997 et depuis longtemps sur les Antilles".
L'armateur danois rappelle que CMA CGM n'est pas seul sur la desserte maritime des territoires ultramarins. Le numéro un mondial de la ligne régulière dessert quatre régions et collectivités d'Outre-Mer, La Réunion, la Martinique, la Guadeloupe et la Nouvelle-Calédonie, avec une présence en propre sur les trois premiers. Même si, pour les Antilles, il bénéficie de slots sur le service de CMA CGM et Marfret reliant la Caraïbe aux ports d'Europe du Nord (Nantes-Saint-Nazaire, Le Havre et Dunkerque). "Le meilleur compromis compte tenu de la taille du marché et de la rentabilité", selon Matthieu Roger, qui précise que Maersk est partie prenante aux décisions en tant que partenaire sur cette liaison. Ce service s'élargira aux ports de Zeebruges et de Rotterdam, qui seront reliés en direct, à partir du printemps 2016.

Un quart du marché

Sur la desserte de La Réunion, Maersk Line revendique un quart du marché, pour environ 35 % à son concurrent français. La démonstration, pour le cadre, que la compagnie est "un acteur essentiel en sortie d'Europe et en sortie de La Réunion".
La compagnie transborde à Salalah pour relier l'île au Havre et à Fos-sur-Mer, notamment. Le feeder alimente aussi Maurice, Madagascar et les Seychelles. "Port Réunion est le premier port touché par le feeder, le service est donc quasiment direct", estime Matthieu Roger. Il l'est tout à fait en sortie d'Asie.
D'après Matthieu Roger, Maersk n'exclut pas de se positionner sur la couverture de la Guyane, d'où il est absent pour le moment : "L'année 2016 promet d'être très volatile, rien n'est figé".

Franck André

Lundi 29 Février 2016



Lu 115 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse