Maersk Line est passé à l'offensive en 2011


Dans le secteur de la ligne régulière, la capacité déployée a augmenté en 2011 de 7,3 %. Selon Alphaliner, 97 % de cette offre déployée sur le marché est concentrée sur le conteneur. Maersk s'est distingué pour avoir tenté de conforter son rôle de leader.


© Maersk Line
© Maersk Line
2011 devait être marquée par la poursuite du phénomène de surcapacité. Alphaliner, chiffres annuels en mains, confirme cette tendance. D'ailleurs, 97 % de la capacité mondiale sur les lignes régulières est concentrée sur les porte-conteneurs. Ce type de navires a progressé de 7,9 % pour atteindre 15,4 millions d'EVP. La flotte cellularisée a en effet progressé de 7,9 % pour atteindre 15,4 millions d'EVP alors que les autres types d'unités (les navires multipurposes et les rouliers) ont vu leurs capacités se contracter de 9,5 %.

«Recul de capacité pour CSAV, Zim et Hanjin»

Les 20 premiers transporteurs maritimes au monde (le «top 20») ont lâché prise sur le marché car leur capacité globale est remontée de de 83,1 % en 2010 à 84,2 % en 2011. Celle qu'ils déploient sur le marché a progressé de 8,7 % ces douze dernières mois, selon le cabinet de consultants parisiens.
A.P. Moller-Maersk, le leader mondial, a enregistré la plus forte croissance en matière de flotte puisqu'il s'est enrichi l'an dernier de 392.000 EVP, représentant une progression de 18 % en termes de capacité. Ses parts de marché sont passées de 14,5 % en janvier 2011 à 16 % à la fin de l'année. Les efforts que l'armateur danois a fournis pour tenter de récupérer le terrain perdu au cours des dernières années ont donc été payants, souligneAlphaliner.
Pour le secteur de la ligne régulière conteneurisée, 2011 a été l'année de la résurrection d'une compagnie qui a voulu reprendre la main sur le marché avec une commande spectaculaire de 20 porte-conteneurs de 18.000 EVP, passée en deux fois, en janvier puis en juin.
Au cours de la même période, ses deux principaux rivaux, MSC et CMA CGM, n'ont progressé, en termes de capacité, que de 14 % et de 11 %. Parmi le «top 20», trois armateurs seulement ont vu leurs capacités décroître. Il s'agit de CSAV, Zim et Hanjin Shipping, qui ont enregistré une diminution de leur flotte l'an dernier. Le chilien CSAV est, selon Alphaliner, le grand perdant, puisqu'il s'est délesté de 200.500 EVP de capacité et 35 % de sa flotte.

Retrait de TCC et de Yanghai Shipping

Les experts expliquent que la mauvaise évolution du marché et la baisse des taux de fret ont forcé certains acteurs à se retirer en 2011. Tel a été le cas de The Container Ship Company (TCC) et de Yanghai Shipping Co qui ont toutes deux quitté le secteur de la ligne régulière. Quant au malais Johan Shipping, il a également arrêté son activité. Les trois compagnies représentaient un total de 33.000 Evp de capacité, soit 0,2 % de la flotte globale. Leurs navires ayant été repris par d'autres transporteurs maritimes, leur disparition du marché n'a pas entraîné de suppression de tonnage ni de capacité, analyse Alphaliner. Le cabinet d'experts estime que Misc Berhad suivra cette année le mouvement puisqu'il annoncé en novembre sa sortie du secteur en juin prochain. L'armateur malais représentait une capacité de 125.000 EVP en janvier 2010.
La note du cabinet d'experts relève que la morosité du contexte économique n'a pas empêché les principaux armateurs chinois de développer leur flotte en 2011. Ainsi, Cosco et CSCL ont fait croître les leurs de 20 % environ. Quant à Hainan Po shipping (HPOS) et Grand China Shipping, des start-ups du shipping chinois, leurs flottes ont connu une croissance respective de 61 % et 42 % par rapport à 2010.
Maersk Line est passé à l'offensive en 2011

Vincent Calabrèse

Jeudi 5 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse