Maersk Tankers France annonce une cessation d'activité pour fin 2014


La filiale française de l'armateur pétrolier danois Maersk Tankers va cesser son activité fin 2014, et 95 personnes sont concernées par le plan social. Les mauvaises conditions du marché des hydrocarbures sont tenus pour responsables de la mauvaise santé de la compagnie.


"Un marché surcapacitaire et une faible activité tenus pour responsables"

© Éric Houri
© Éric Houri
"Aucune offre ferme de repreneur n'a été proposée. Nous avons repris les négociations avec les représentants syndicaux pour un plan social", a annoncé le 10 décembre la direction de la filiale française de Maersk Tankers, du groupe danois A.P.-Möller. Sa fermeture devrait être effective fin 2014.
Maersk Tankers France emploie 115 salariés, dont 19 sédentaires au siège de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le reste étant du personnel navigant.

Un plan social de 95 salariés

Dans le cadre d'un plan de départs volontaires mené en parallèle, vingt personnes quitteront l'entreprise. Les 95 restantes sont concernées par le plan social. Des reclassements en interne seront proposés, principalement à l'étranger.
Une repreneur potentiel, dont l'identité n'a pas été dévoilée, avait subordonné sa proposition à une évolution de la loi de 1992 sur les produits pétroliers.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait annoncé le 5 décembre son intention d'étendre aux produits pétroliers raffinés importés dans l'Hexagone cette loi, qui impose aux raffineurs de pétrole installés en France qu'une partie de leurs importations de brut soit acheminée par des navires sous pavillon français.
L'armateur avait annoncé le 13 novembre aux partenaires sociaux qu'il pourrait cesser ses activités au début de l'année prochaine si un repreneur n'était pas trouvé d'ici là.
"Maersk Tankers France a enregistré des pertes constantes, ce qui a contribué de manière substantielle aux pertes de Maersk Tankers", sa maison mère basée au Danemark, selon un communiqué qui avait été diffusé.
"Maersk Tankers estime qu'il n'est plus possible de redresser Maerks Tankers France alors que le marché global dans son ensemble est très difficile, caractérisé par une faible activité et une surcapacité", avait poursuivi la direction.
La situation est particulièrement difficile pour les armateurs français qui "font face non seulement à des coûts plus élevés d'exploitation de leurs équipages que dans d'autres pays, ainsi qu'à la disparition progressive des régimes fiscaux qui ont permis par le passé de compenser, en partie, sur un marché mondial et très concurrentiel, les coûts supplémentaires liés à l'emploi de personnel français".
La CGT avait indiqué que "Maersk voulait se désengager du pavillon français depuis un moment" pour continuer à travailler "sous pavillon de complaisance".


A.F.P.

Mercredi 11 Décembre 2013



Lu 70 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse