Maersk commande onze porte-conteneurs géants à Daewoo


Le numéro un mondial du transport maritime conteneurisé, le danois Maersk Line, a commandé onze navires géants, plus six en option, au constructeur sud-coréen Daewoo, pour 1,8 milliard de dollars.


Søren Skou, directeur général de Maersk Line, et Sung-Leep Jung, président de DSME © Maersk
Søren Skou, directeur général de Maersk Line, et Sung-Leep Jung, président de DSME © Maersk
Maersk a annoncé mardi 2 juin avoir commandé onze porte-conteneurs géants à Daewoo pour 1,8  milliard de dollars. Maersk, qui défie ainsi la tendance dans un secteur en surcapacité, a précisé que ces porte-conteneurs d'environ 400 mètres de long, livrés entre avril 2017 et mai 2018, effectueraient des liaisons entre l'Europe et l'Asie. Ils seront "les plus grands de la flotte de Maersk Line", remplaçant des navires "plus petits et moins efficients".
Le contrat a été paraphé mardi au siège de Maersk Line (groupe AP Möller-Maersk) à Copenhague par son directeur général, Søren Skou, et celui de Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering, Sung-Leep Jung. Maersk s'est lancé dans une modernisation de sa flotte et de ses installations qui, selon lui, doit lui permettre de "maintenir les capacités nécessaires pour croître avec la demande mondiale" et abaisser ses coûts sur le long terme.
La surcapacité des transporteurs entre Europe et Asie offre aujourd'hui aux clients des "tarifs historiquement bas", avait souligné Maersk lors de la publication de ses résultats trimestriels en mai. Selon les analystes du secteur cités par le "Wall Street Journal", l'offre dépasse de 30 % la demande, rendant impossible de rentabiliser les porte-conteneurs. Au premier trimestre, Maersk Line avait vu son chiffre d'affaires reculer de 3,2 %, du fait principalement de la baisse des tarifs (- 5,1 %), mais aussi des volumes (- 1,6 %) à un moment où le marché mondial progressait (de 1 %). Il avait invoqué "une conjoncture de marché difficile et une évolution insatisfaisante des volumes et du taux d'utilisation des navires".

15 milliards de dollars d'investissement

L'entreprise a indiqué vouloir poursuivre sa modernisation. "Dans les cinq années à venir, Maersk Line prévoit d'investir 15 milliards de dollars dans de nouveaux bâtiments, les économies d'énergie, les conteneurs et d'autres équipements", a-t-elle précisé.

AFP

Mercredi 3 Juin 2015



Lu 141 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse