Maersk prédit la disparition des petits du transport maritime



Nils Andersen, directeur général d'AP Möller-Maersk © Maersk
Nils Andersen, directeur général d'AP Möller-Maersk © Maersk
Les petits opérateurs du transport maritime sont menacés de disparaître dans un secteur où seuls les gros sont rentables, a prédit vendredi 5 juin le patron du groupe pétrolier et maritime danois AP Möller-Maersk dans le "Wall Street Journal". "Les transporteurs de petite à moyenne taille avec une part de marché de 3 à 5 %, à quelques exceptions près, n'ont pas réalisé de bénéfice ces sept dernières années", a affirmé au quotidien new-yorkais Nils Andersen, le directeur général de la maison mère de Maersk Line, numéro un mondial du transport de conteneurs. Or "il est hautement improbable qu'il y ait une manière facile de dégager un bénéfice à l'avenir" pour ces entreprises, a-t-il estimé. Il s'exprimait quelques jours après l'annonce d'une commande de onze navires géants, plus six en option, au constructeur sud-coréen Daewoo. L'arrivée de ces porte-conteneurs d'environ 400 mètres de long sur les liaisons entre Europe et Asie devrait aggraver la surcapacité du secteur, et profiter aux clients qui, selon Maersk, bénéficient déjà de "tarifs historiquement bas". D'après Nils Andersen, "après une aussi longue période à ne pas être rentable, c'est un défi au bon sens que d'investir dans cette activité. Certaines de ces entreprises n'ont pas réussi à identifier une manière acceptable d'en sortir, donc elles persistent à gaspiller leur trésorerie". Maersk Line, qui représente 15,3 % des capacités mondiales, prévoit une "croissance relativement lente" du transport maritime de conteneurs, de 3 à 5 % sur l'année à venir. La concentration du secteur s'est déjà traduite récemment par la constitution d'alliances entre les plus grands opérateurs, qui font penser au modèle des compagnies aériennes. Maersk a conclu un accord avec son concurrent italo-suisse MSC donnant naissance à l'alliance 2M, tandis que le français CMA CGM a choisi comme partenaires China Shipping Container Lines et UASC, qui a débouché sur la structure Ocean Three.

AFP

Mardi 9 Juin 2015



Lu 266 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse