Maersk suspend ses réservations vers l'Asie


Débordé par l'accumulation de fret due à ses annulations de rotations en mars, Maersk Line a suspendu les réservations pour ses services reliant l'Europe du Nord à l'Extrême-Orient.


© MAERSK LINE
© MAERSK LINE
Maersk Line ne prend plus aucune réservation pour ses services en provenance d'Europe du Nord à destination de l'Asie. L'armateur danois a annoncé le 22 mars cette décision à effet immédiat qu'il justifie par l'annulation d'un grand nombre de ses liaisons en sortie d'Extrême-Orient, du fait de la baisse de la demande consécutive au Nouvel An chinois. Les navires restés dans les ports asiatiques n'ayant pas pu assurer les liaisons inverses, les conteneurs des clients de Maersk se sont accumulés dans les ports européens, en attente de chargement. C'est pour résorber le plus vite possible cette demande insatisfaite que l'armement a décidé de ne plus prendre de réservations jusqu'à nouvel ordre, une mesure qui ne concerne que le sens Ouest-Est.

Retour à la normale espéré en mai

Maersk a beau expliquer vouloir ainsi protéger au mieux la chaîne d'approvisionnement de ses clients, beaucoup de chargeurs pourraient se retrouver dans l'embarras. Selon Alphaliner, le numéro un mondial de la ligne conteneurisée détient 27 % de ce marché, ce qui restreint la palette de solutions alternatives. La compagnie a expliqué que les réservations pourraient être gelées pendant six semaines, espérant un retour à la normale au début du mois de mai.
Pour Alphaliner, «la décision d'arrêter toutes les réservations ainsi que la durée de la suspension sont très inhabituelles étant donné que le trajet eastbound représente généralement moins de la moitié des volumes westbound». Le cabinet relève également que certains de ses concurrents ont pu refuser quelques chargements mais aucun dans de telles proportions. Le retrait du service AE8 de Maersk en février, qui a entraîné une réduction de 10 % de la capacité hebdomadaire offerte par l'armateur (de 65.000 à 58.500 EVP), a coïncidé avec une forte hausse de la demande depuis l'Europe vers l'Extrême-Orient. Les annulations de rotations du mois de mars, qui ont fait chuter l'offre de 20 % supplémentaires, selon Alphaliner, ont fait le reste.

Franck André

Jeudi 29 Mars 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse