Man se fait plus modeste sur les véhicules commerciaux


Man, dont les résultats au deuxième trimestre ont pâti de la faiblesse de la conjoncture mondiale et des conséquences de la crise de la dette en zone euro, va réduire l'allure pour ses véhicules commerciaux.


© Man
© Man
Sur les six premiers mois de l'année, Man a accusé une chute de 95 % de son bénéfice net à 40 millions d'euros, contre 854 millions d'euros au cours de la même période en 2011. Le constructeur de Munich a même enregistré une perte nette de 89 millions d'euros au deuxième trimestre, après un premier trimestre difficile où son bénéfice net avait été divisé par quatre, à 127 millions d'euros. Sont jugés responsables de cette baisse des résultats une conjoncture mondiale toujours timide mais aussi "l'incertitude de beaucoup de clients sur fond de crise de la dette en Europe. Les investissements dans les nouveaux camions sont remis à plus tard, les conditions de financement sont plus difficiles", détaille Man.

- 40 % en Italie

La branche camions a particulièrement souffert en Europe centrale et du Sud, où la demande de poids lourds et de bus a fortement diminué. La demande globale de camions a ainsi chuté de 25 % en Espagne et de 40 % en Italie. Le groupe a pu compenser le recul sur ces marchés par des ventes en hausse en Russie et dans d'autres régions hors d'Europe, mais avec parfois des marges plus faibles. La demande pour ses camions et bus a toutefois pointé du nez dans des marchés importants comme le Brésil, où se sont conjugués ralentissement de la croissance économique et entrée en vigueur de normes de réduction de gaz à effet de serre.
La baisse des commandes (- 6 %) entre janvier et fin juin a entraîné un recul de 3 % du chiffre d'affaires, à 7,7 milliard d'euros, particulièrement marqué (- 9 %) au deuxième trimestre. "Nous ne sommes pas satisfaits et nous avons déjà pris des contre-mesures adaptées", notamment dans les véhicules commerciaux, a affirmé le constructeur. Dans l'ensemble du groupe, les investissements seront maintenus mais étalés dans le temps. Le constructeur a également décidé l'arrêt des embauches dans sa division camions et bus. Pour l'année, le groupe a rappelé son objectif d'un "léger recul" du chiffres d'affaires avec un rendement autour de 6 %.

AFP

Mercredi 1 Août 2012


Tags : man, poids lourds



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse