Manifestation en Roumanie pour réclamer une autoroute


Environ 10.000 personnes ont manifesté mercredi 5 mars en Roumanie à l'appel du syndicat de l'usine Dacia/Renault pour réclamer la construction d'une autoroute cruciale pour l'exportation des voitures vers l'étranger.


L’usine Dacia de Pitesti a été rachetée par le groupe Renault en 1999 © Renault
L’usine Dacia de Pitesti a été rachetée par le groupe Renault en 1999 © Renault
En Roumanie, des salariés de Dacia/Renault sont descendus dans la rue pour réclamer une autoroute cruciale pour leur usine. Les employés de l'usine Dacia/Renault de Mioveni, près de Pitesti (sud) craignent une perte de compétitivité de leur usine en raison du déficit d'infrastructures en Roumanie qui pourrait pousser Renault à se tourner de plus en plus vers son usine géante de Tanger au Maroc pour la production de véhicules low-cost. "Aujourd'hui, les investisseurs commencent à perdre leur intérêt pour la Roumanie. Nous souhaitons être écoutés, nous souhaitons des infrastructures et un programme national d'enseignement professionnel", a déclaré un des dirigeants du Syndicat automobile Dacia, Ion Iordache.

30 euros économisés par véhicule

Les manifestants ont notamment dénoncé la décision du gouvernement du Premier ministre, Victor Ponta, de repousser la construction d'un tronçon d'autoroute entre Pitesti, siège de leur usine, et Sibiu (centre). Ce tronçon permettrait notamment aux camions de l'usine Dacia/Renault d'atteindre plus rapidement la frontière vers la Hongrie et les pays d'Europe de l'Ouest.
Le directeur général de la marque Dacia, Nicolas Maure, avait déclaré fin février qu'une des priorités du groupe était d'obtenir un accès plus rapide vers la frontière hongroise. "S'il existait une autoroute entre l'usine et le point frontière, nous pourrions économiser 30 euros par véhicule", avait-il déclaré. Dacia exporte aussi ses véhicules par le port de Constanta sur la mer Noire.
Renault a investi plus de 2 milliards d'euros depuis 1999 pour la reprise et la modernisation du constructeur automobile roumain Dacia. L'usine Dacia/Renault de Roumanie a une capacité de production de 350.000 véhicules par an et emploie environ 8.300 personnes. Les manifestants ont également réclamé des changements dans le code du travail roumain pour mettre fin à la succession des contrats à durée déterminée.

AFP

Jeudi 6 Mars 2014



Lu 71 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse