Marseille Europort : vers une structure plus efficace


Dans l'objectif de redynamiser Marseille Europort, l'Union maritime et fluviale de Marseille-Fos, le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) et la CCI Marseille-Provence (CCIMP) «redéfinissent les axes stratégiques» de la structure commune qui assure la promotion de la place portuaire.


© GPMM
© GPMM
Selon Hervé Balladur, qui a en pris la présidence en novembre 2011, Marseille Europort devait changer de contours pour devenir plus efficace.
«Nous avons décidé le 14 février de modifier les statuts de cette structure afin qu'elle soit plus en adéquation avec la volonté de développement de la place portuaire. Nous allons également changer de label», indique celui qui préside à la fois Marseille Europort mais aussi l'UMF.
M. Balladur explique : «nous allons créer une cellule de veille économique et stratégique qui sera animée par trois permanents : un représentant de la CCIMP, un autre désigné par le GPMM et enfin un représentant de l'UMF». Il a été décidé également en février qu'un salarié de la société MGI serait nommé dans l'objectif de promouvoir l'outil informatique AP+ de la place portuaire locale, ajoute-t-il.

«Création d'une cellule de veille économique et stratégique»


Il souligne que «cette cellule va exercer une rôle de veille économique sur les marchés», qu'elle "éclairera le conseil d'administration, lequel se réunira quatre fois par an".
Selon le président de la structure Marseille Europort remaniée, «chaque projet sera conduit par un chef de projet  qui sera soit un représentant de la CCI, soit du GPMM, soit de l'UMF». Et d'ajouter que la cellule de veille économique et stratégique sera informée par ce responsable.
Il indique que "cette cellule aura en charge la constitution de véritables fichiers de référence". Enfin, la partie administrative sera confiée au GPMM et le volet budgétaire sera assuré par la Chambre de commerce. Une première réunion visant à entériner toutes ces décisions devait se tenir à Marseille le 17 mars.

Une enquête de satisfaction pleine d'enseignements

Pour passer rapidement à l'offensive, les conclusions de l'enquête de satisfaction commandée à Mars Marketing en 2011 par Marseille Europort auprès de 250 entreprises clientes et de non-clientes du port de Marseille se sont avérées riches d'enseignement.
Selon Hervé Balladur, cette enquête montre que 82 % des clients confient leurs marchandises au port de Marseille-Fos pour des raisons de «proximité». Il souligne que la notion de fiabilité n'est jamais mentionnée, que ces entreprises se disent satisfaites des possibilités d'intermodalité proposées par le port phocéen mais regrettent un véritable «déficit de communication».
Quant aux non-clients de Marseille-Fos interrogés, ils disent utiliser les ports d'Anvers puis du Havre. Parmi les principales raisons qui entrent en ligne de compte dans cette stratégie portuaire, la fiabilité compte pour 46 %, la proximité compte pour 39 %, le prix ne représente que 19 %.
À la question : «Pourquoi ne passez-vous pas par Marseille ?», ces chargeurs ont répondu : pour des raisons de fiabilité. 70 % de ces chargeurs sont satisfaits de leur choix. Enfin, 65 % des non-clients se disent au courant qu'une réforme portuaire a eu lieu.
L'enquête, dont les conclusions ont été remises en décembre, a été conduite auprès d'un panel comportant 85 % de décisionnaires du choix du port. Ces entreprises importent ou exportent essentiellement du conteneur (90 %), importent 40 % de leur flux en provenance d'Asie du Sud-Est et exportent majoritairement à destination du bassin méditerranéen.



Vincent Calabrèse

Lundi 19 Mars 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse