Marseille-Fos : le conteneur, le roulier et les hydrocarbures soutiennent l'activité


Le port de Marseille-Fos a achevé les neuf premiers mois de l'année 2016 "dans le même esprit" que la même période de 2015. Selon les chiffres de la direction du Grand Port maritime de Marseille, la filière des vracs solides a enregistré un recul pendant que les marchandises diverses restent soutenues par la croissance du conteneur et le roulier.


© VJC
© VJC
Avec 60,14 millions de tonnes, l'activité du port de Marseille-Fos a affiché une certaine stabilité au cours des trois premiers trimestres de l'année par rapport à la même période de 2015. Elle n'a en effet reculé que de 1 %.
"À fin septembre, certaines filières ont connu une hausse confortable, d'autres ont connu une baisse", a constaté globalement Christine Cabau-Woehrel, la directrice générale du Grand Port maritime de Marseille (GPMM).
À 13,9 millions de tonnes, les marchandises diverses ont connu pendant cette période une progression de 3 % par rapport aux neuf premiers mois de 2015. Une hausse que la direction du GPMM attribue à celle du conteneur tous bassins confondus (+ 4 %, 957.000 EVP).
L'augmentation est à nouveau portée par celle de 6 % de l'activité sur les terminaux de Fos, souligne la directrice générale de l'établissement portuaire. Elle a également relevé la bonne tenue du roulier qui a progressé de 5 %, à 3 millions de tonnes, soit 135.000 remorques (+ 3 %) et un rebond de 6 % des véhicules neufs (130.600 unités). En revanche, le port phocéen a subi un recul de 9 % du conventionnel (1,6 million de tonnes). Les produits sidérurgiques ont baissé de 9 %, à 1,6 million de tonnes.

Rebond de 31 % du GNL

Les vracs liquides ont achevé les trois premiers trimestres sur un trafic en hausse de 1 % (36,8 millions de tonnes). À 34 millions de tonnes, les hydrocarbures ont affiché une progression de 1 %. Globalement, la filière a souffert de la baisse de 9 % du GPL (1,5 million de tonnes) et de 5 % des produits raffinés (9,1 millions de tonnes) mais elle a été soutenue par le GNL. Ce trafic a marqué un rebond de 31 % qui lui a permis d'atteindre 4 millions de tonnes, contre 3,1 millions de tonnes au cours de la même période de 2015. Quant aux vracs chimiques et alimentaires, ils ont chuté de 9 %, en frôlant les 2,5 millions de tonnes.

"Les marchandises diverses ont connu une progression de 3 %"


Sur les quais du port phocéen, les vracs solides ont perdu du terrain. Cette filière a subi la crise de la sidérurgie qui sévit en Europe. À presque 6,375 millions de tonnes, le trafic sidérurgique a reculé de 15 % à fin septembre comparé aux neuf premiers mois de l'année 2015.
La direction du GPMM attend aujourd'hui que les résolutions prises au plan européen sur le prix de l'acier aient enfin un impact sur le trafic. Selon le président du Conseil de surveillance, Jean-Marc Forneri, il va falloir attendre probablement trois mois. Les vracs agroalimentaires ont également baissé de 15 %, à 572.000 tonnes.
Au cours des trois trimestres, les passagers se sont élevés à plus de 2 millions. Une hausse de 4 % à fin septembre qui est restée portée par la croisière ayant augmenté de 8 % (1,189 million de passagers). La croisière en transit a augmenté de 14 % (838.000 voyageurs). En revanche, la ligne régulière a reculé de 1 % avec 903.000 passagers. Quant au trafic corse, le GPMM a vécu un saison estivale de transition. L'Algérie a marqué en revanche une progression de 19 %.

Vincent Calabrèse

Lundi 10 Octobre 2016



Lu 776 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse