Marseille-Provence cultive son réseau pour 2013


Le trafic de fret de l'aéroport Marseille-Provence stagne après trois trimestres, en attendant plusieurs développements de lignes qui élargiront encore sa couverture en 2013. La Tunisie s'apprête à dépasser pour la première fois l'Algérie, dont les perspectives restent pourtant très bonnes.


© British Airways
© British Airways
Entre janvier et septembre 2012, l'aéroport Marseille-Provence a traité 37.300 tonnes de fret avionné, soit 0,1 % de plus que l'an dernier à la même période. Moteur habituel de la croissance, le trafic des intégrateurs a fait preuve d'une grande stabilité depuis le début de l'année (+ 0,5 % pour le trafic national et - 1 % pour l'international). Sa prépondérance sur l'activité globale de la plate-forme explique la tendance générale.
Si le trafic de la plate-forme à mi-septembre est en stagnation comparé à l'année de son record historique, l'aéroport s'est donné un double objectif : terminer l'année en progression et rester devant Toulouse. Dans cette double perspective, l'un des principaux moteurs est la liaison express avec Tunis lancée en 2009. Les 1.650 tonnes de fret intégrateurs ont porté le trafic global entre Marseille et le pays à 1.700 tonnes après neuf mois d'activité, en hausse de 5 %. La progression est telle que la Tunisie devrait devenir en 2012 le premier partenaire de l'aéroport, devant l'Algérie, cliente historique de Marseille-Provence. "Une bonne nouvelle puisque dans le même temps l'Algérie n'est pas en déclin", se félicite Jean-Marc Boutigny. Le trafic avec le pays est ainsi en hausse de 2 % à fin septembre (environ 1.800 tonnes) et les perspectives sont telles que les fréquences vont fortement augmenter l'année prochaine. Air Algérie va ajouter un vol quotidien vers sa capitale et Air France et Aigle Azur respectivement deux et quatre fréquences hebdomadaires. L'offre passera donc de 24 à 36 vols par semaine entre Marseille et Alger et de 58 à 76 vols entre la Provence et l'Algérie en général, offrant encore de nouvelles possibilités pour le fret.

"Nous travaillons pour que DHL desserve Alger l'année prochaine"


Qui plus est, DHL devrait rejoindre UPS et TNT sur la desserte express d'Alger, comme c'est déjà le cas sur Tunis et Malte. "L'entrepôt de DHL à Marseille-Provence est trop petit pour prendre en charge le tri des trafics tunisien et maltais en plus de celui de la région, détaille Jean-Marc Boutigny. Nous proposons à l'opérateur de doubler sa surface et nous espérons qu'il rejoindra le hub courant 2013".

Repositionnement de British sur Heathrow

Pour l'année prochaine, la plate-forme marseillaise possède d'autres vecteurs de croissance, avec des destinations parfois bien plus éloignées. Le plus spectaculaire consiste en le lancement en mai prochain du Marseille-New York-JFK, qui sera assuré deux fois par semaine par XL Airways. Pour Jean-Marc Boutigny, "cette ligne bénéficiera aux transitaires maritimes marseillais autant qu'aux exportateurs régionaux". La même compagnie va aussi œuvrer au développement de l'aéroport vers l'océan Indien avec l'ajout de deux fréquences hebdomadaires entre Marseille et La Réunion. L'une des deux comportera une escale à Mayotte et offrira l'unique vol direct entre la métropole et ce département d'Outre-Mer, ainsi que les Comores. L'aéroport provençal pourra donc pleinement bénéficier de La Poste et des flux de fret administratif existant vers Mayotte, ainsi que de l'activité due à la présence d'une importante communauté comorienne à Marseille.
D'ici-là, en Europe continentale, le repositionnement par British Airways de ses trois liaisons quotidiennes avec Marseille sur Heathrow au lieu de Gatwick va offrir de nouvelles perspectives aux exportateurs et importateurs. Ces derniers "profiteront plus facilement du réseau intercontinental de la compagnie britannique et de ses relations avec les pays du Commonwealth comme l'Inde, l'Australie, l'Afrique du Sud ou encore le Nigeria", détaille le directeur fret de Marseille-Provence. Ce changement, effectif depuis le 31 d'octobre dernier, sera particulièrement intéressant pour ce qui est du fret pétrolier. En plus de compter Houston parmi ses partenaires, grâce à son rapport privilégié avec l'Algérie, Marseille y intégrera Aberdeen, une autre place forte mondiale du matériel d'exploration et de forage.

Franck André

Mercredi 24 Octobre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse