Marseille-Provence plus que jamais porte du Maghreb


Le Maghreb continue de soutenir le trafic fret de l'aéroport de Marseille, qui se verrait bien devenir le hub cargo européen pour la desserte d'Alger.


© Airbus
© Airbus
L'année 2015 a commencé timidement pour l'aéroport Marseille-Provence, habitué à la croissance cette dernière décennie. Le trafic de fret avionné a reculé de 3,6 % comparé au premier trimestre 2013, avec 12.608 tonnes.
Dans ce contexte, le fret échangé avec les pays maghrébins se porte plutôt bien. Le hub express méditerranéen (Tunis, Alger et Malte) est encore en progression. La desserte de la Tunisie par DHL, UPS et TNT a connu une nouvelle hausse de 3 % sur le trimestre. La liaison, plus récente, de l'Algérie (lancée fin 2011) présente une croissance de 15 %. Elle n'est encore assurée que par UPS et TNT, puisque DHL dessert toujours Alger depuis Barcelone. Pour autant, l'expressiste allemand a affiché à Marseille un dynamisme supérieur à celui de ses concurrents, avec une hausse de ses volumes de 15 % sur Tunis. La progression globale est même plus importante. Elle atteint 15,5 % quand l'activité des autres intégrateurs est stable ou en légère hausse.

Tassement des commandes pétrolières

Concernant le fret traditionnel, où les volumes sont moindres, Royal Air Maroc (Ram) a réalisé une belle progression de 16 %, à 120 tonnes. Son trafic est orienté à 95 % à l'import. La menthe, la coriandre et le poisson en provenance du Maroc et de Mauritanie sont les principales marchandises transportées par la Ram trois fois par semaine vers Marseille.
Pour l'Algérie, les flux sont inverses. Principale pourvoyeuse de fret en provenance de Marseille, la liaison avec Hassi Messaoud a légèrement faibli (- 3 %), les commandes de matériel tournant au ralenti dans un contexte de baisse des cours du pétrole. Le hub pour le fret pétrolier algérien a vu passer "60 à 70 tonnes de marchandises par mois depuis le début de l'année au lieu d'une centaine habituellement", selon le directeur cargo de l'aéroport, Jean-Marc Boutigny.
Enfin, le trafic de fret traditionnel en provenance et à destination de la Tunisie est en progrès puisque 45 tonnes ont été transportées de janvier à mars 2015, contre 98 tonnes pour toute l'année dernière. La Tunisie reste le premier partenaire cargo de l'aéroport, juste devant l'Algérie, avec un total de 2.743 tonnes sur l'ensemble de l'année dernière (1.874 pour l'Algérie).
Pour le moment, Marseille bénéficie d'une liaison cargo par semaine avec l'Algérie, vers Hassi Messaoud, fréquence qui peut passer à deux, et plus ponctuellement un vol vers Alger. Mais cette situation pourrait changer sous peu.
Air Algérie a confirmé en juillet 2014 la commande passée à Farnborough de deux Boeing 737-300C convertibles passagers et cargo. "L'un devrait arriver en mai 2016, l'autre à la fin de la même année, selon Jean-Marc Boutigny. Nous espérons bénéficier de la création de vols tout cargo avec Alger. Il y a une demande et le potentiel pour avoir au moins un vol hebdomadaire".

"Une liaison tout cargo avec Alger ?"


La région Provence-Alpes-Côte d'Azur figure parmi les premiers partenaires économiques de l'Algérie, ce qui se traduit déjà dans les statistiques aéroportuaires. "Marseille est dans le tiercé de tête des partenaires fret avec Paris et Bruxelles, c'est aussi l'aéroport le plus fréquenté par Air Algérie", souligne le directeur fret, qui se dit optimiste quant à un futur partenariat.
Jusqu'à présent, le fret en provenance d'Europe est acheminé à Alger via les pays du Golfe. L'aéroport Marseille-Provence a la volonté de concentrer ces flux pour devenir le hub européen pour Alger. Parmi les arguments de l'aéroport, sa proximité : "Marseille est à mi-chemin entre Paris et Alger. Pour le temps d'une rotation sur Paris, on peut en faire deux sur Marseille". Une façon d'améliorer la rentabilité des avions, quitte à camionner le fret aérien jusqu'en Provence. "Le seul obstacle à franchir, c'est la Méditerranée", résume Jean-Marc Boutigny.

Franck André

Vendredi 24 Avril 2015



Lu 112 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Octobre 2015 - 16:51 Classements des ports mondiaux

Jeudi 1 Octobre 2015 - 16:51 L'intra-Méditerranée, un grand marché


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse