Marseille-Provence rehausse ses ambitions dans le fret périssable


L'aéroport Marseille-Provence a inauguré la nouvelle version de son complexe Aérofrigo, qui lui permet notamment de retrouver son statut de point d'entrée dans l'Union européenne pour les animaux vivants.


Le nouveau le Pif/Pec a été inauguré par Pierre Mathez (représentant de TLF Overseas en Provence et Côte d'Azur), Jean-Pierre Vigerie (président du Syndicat des transitaires de Marseille-Fos et sa région), Pierre Régis (président du directoire de l'aéroport) et Benoît Haas (directeur départemental de la protection des populations) © Franck André
Le nouveau le Pif/Pec a été inauguré par Pierre Mathez (représentant de TLF Overseas en Provence et Côte d'Azur), Jean-Pierre Vigerie (président du Syndicat des transitaires de Marseille-Fos et sa région), Pierre Régis (président du directoire de l'aéroport) et Benoît Haas (directeur départemental de la protection des populations) © Franck André
Aérofrigo s'est refait une jeunesse. Le complexe de chambres froides de l'aéroport de Marseille-Provence modernisé a été inauguré le 8 juin 2015. Il permet à la plateforme de redevenir Poste d'inspection frontalier (Pif) pour les animaux vivants emballés et les produits congelés d'origine animale, tout en prolongeant son agrément pour les produits d'origine animale destinés à la consommation humaine, ainsi que son statut de Point d'entrée communautaire (Pec) pour les végétaux.

Tous les services réunis

Au cours de la cérémonie, Pierre Régis, le président du directoire de l'aéroport Marseille-Provence, a estimé "indispensable pour un aéroport de notre taille d'avoir une station de fret périssable". Benoît Haas, directeur départemental de la protection des populations, s'est félicité de la collaboration entre l'aéroport, ses principaux utilisateurs et les services de l'État qui a permis la création d'installations "modernes et complètes qui permettront d'augmenter la qualité du service à des coûts maîtrisés". Cette nouvelle station est, selon lui, appelée à devenir "un standard".

L'aéroport Marseille-Provence prévoit de doubler son trafic de fret périssable en 2015 © Franck André
L'aéroport Marseille-Provence prévoit de doubler son trafic de fret périssable en 2015 © Franck André
Aérofrigo a été créé en 1993 pour prendre en charge le fret périssable d'Air Afrique (haricots et poissons). La compagnie aérienne a disparu en 2002 et c'est en 2010 qu'a été perdu l'agrément pour les animaux vivants récupéré il y a quelques semaines à peine. Le nouveau Pif-Pec réunit sur un seul lieu tous les services sanitaires : contrôle vétérinaire, phytosanitaire et des fraudes. Il permet à Marseille de figurer parmi les points d'entrée des marchandises d'origine animale et végétale dans l'Union européenne.
Le nouvel ensemble comprend une chambre froide modulable de - 20 °C à + 4 °C, deux chambres réfrigérées (froid positif), une salle à température ambiante et un laboratoire d'analyse vétérinaire flambants neufs. Les travaux ont duré six mois pour un investissement de 400.000 euros pour répondre à toutes les normes européennes. Le réaménagement des locaux sur une surface deux fois moindre qu'auparavant mais organisée de façon plus fonctionnelle doit permettre de fluidifier le contrôle des marchandises ayant Marseille pour point d'entrée dans l'UE.

Marchés de niche et diversification

La plateforme provençale vise les marchés des vers de pêche vivants chinois et des poissons d'ornement en provenance de la mer Rouge et d'Asie. Jean-Marc Boutigny, le responsable fret de l'aéroport, estime que ces trafics de niche présentent un fort potentiel économique. Cette polyvalence sert aussi l'ambition de Marseille-Provence d'être la porte méditerranéenne de l'Europe de l'Ouest.

"Indispensable d'avoir une station de fret périssable"


Les compagnies concernées par ces trafics sont l'israélienne El Al et Turkish Airlines, qui relie l'Extrême-Orient à Marseille via Istanbul, mais il faut à présent concrétiser le retour des volumes. "Les discussions se poursuivent, les premiers poissons pourraient arriver avant la fin juin", annonce Jean-Marc Boutigny. Jusqu'à présent, les chargements destinés au Sud de la France de ces marchandises sensibles au transport routier passaient par Roissy ou Francfort. Air Algérie, Royal Air Maroc et Tunisair sont les autres compagnies utilisant les infrastructures à température dirigée marseillaises pour le poisson, les crustacés, les fruits et légumes ou les aromates.
Grâce, entre autres, à son nouvel outil, la direction de l'aéroport s'attend à un doublement de son trafic de fret périssable pour l'année 2015, soit autour de 600 tonnes. En battant une nouvelle fois son record en 2014, Marseille-Provence a maintenu sa place de premier aéroport de fret de province (53.345 tonnes avionnées) et de première plateforme express de Méditerranée occidentale (46.988 tonnes).

Franck André

Mardi 9 Juin 2015



Lu 382 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse