Marseille : la forme 10 est opérationnelle



Costa, actionnaire du terminal de croisières de Marseille et de CNM, attend la réouverture de la forme 10 © Franck André
Costa, actionnaire du terminal de croisières de Marseille et de CNM, attend la réouverture de la forme 10 © Franck André
Le Grand Port maritime de Marseille-Fos (GPMM) a annoncé la fin des travaux de réhabilitation de sa forme de réparation n° 10, qui va donc pouvoir être livrée à son nouvel exploitant, avec un peu plus d'un an et demi de retard.
Les dernières interventions consistaient en la remise en état complète de la salle des pompes, immergée accidentellement fin août 2016 à la suite d'une rupture de conduite et qui avait subi d'importants dommages. Au cours du mois d'avril, le Grand Port maritime de Marseille procédera à une nouvelle mise à sec de la forme de radoub pour mener les derniers tests "en situation réelle" avant la livraison définitive à Chantier Naval de Marseille (CNM), opérateur pour vingt ans désigné par le port en 2012.
L'entreprise créée par la société génoise San Giorgio del Porto - et désormais filiale du groupe Genova Industrie Navali (qui regroupe San Giorgio del Porto, T. Mariotti et Mariotti Yachts) et de Costa Croisières - opère déjà les formes 8 et 9 à Marseille depuis 2010. Elle devrait prendre possession de son nouvel outil dans quelques semaines et pourra bientôt recevoir son premier navire, avant l'été, croit savoir le GPMM.

Pour accueillir les plus gros navires de croisière au monde

Ce qui reste de la plus grande forme de réparation navale de Méditerranée (465 mètres de long et 85 mètres de large) avait été mise en service pour la première fois après le choc pétrolier, en 1975. Elle était à l'abandon depuis les années 2000. Son intérêt a été relancé par le développement spectaculaire de l'activité de croisière dans le port phocéen et par l'accroissement continu de la taille des paquebots. Elle sera en mesure d'accueillir les plus gros navires de croisière au monde, dont certains font régulièrement escale à Marseille. Elle offre également de nouvelles opportunités pour la réparation de navires de services offshore, gaziers, vraquiers ou porte-conteneurs, même si la concurrence est plus forte sur ces catégories.
Le port aura donc conduit la rénovation des réseaux électriques, de la station de pompage, des outillages et du bateau-porte d'origine, finalement remplacé en totalité. Au total, le port aura consacré 32 millions d’euros à la rénovation de la forme 10, dont 13,5 millions pour construire un nouveau bateau-porte. L'investissement a été cofinancé par l'État, le conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, le conseil départemental des Bouches-du-Rhône et la Caisse des dépôts.
Originellement, la livraison de l'ouvrage était annoncée pour septembre 2015 mais la découverte d'une malfaçon dans le béton du nouveau bateau-porte en mai 2015 a retardé l'échéance d'un an, avant l'incident de la salle des pompes à quelques semaines du terme.
"Avec la remise en service de la forme 10, le port de Marseille-Fos crée un pôle de réparation navale industrielle exceptionnel constitué d’un ensemble de trois bassins avec les formes 8 et 9 et redynamise durablement ce secteur d’expertise industrielle du territoire", se félicite l'établissement public. Les forme 8 et 9 présentent des dimensions respectives de (320 mètres sur 50 et de 250 mètres sur 37.

Franck André

Mercredi 5 Avril 2017



Lu 1435 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse