MedLink Ports : Lyon obtient le statut de "port maritime" en matière douanière


Les directions régionales des Douanes de Marseille et de Lyon mettent en œuvre à compter de mi-avril une procédure fluvio-maritime (PFM) pour l'axe Rhône-Saône. L'objectif de cet outil conçu avec Lyon Terminal est de favoriser le report modal en faveur du fleuve. L'association MedLink Ports labellise en outre des chargeurs utilisant la voie d'eau.


Noël Comte, Patrice Vernet, François Mahé des Portes, Chistine Cabau Woehrel et Pierre-Jean Grangette © Vincent Calabrèse
Noël Comte, Patrice Vernet, François Mahé des Portes, Chistine Cabau Woehrel et Pierre-Jean Grangette © Vincent Calabrèse
Pour accélérer le développement du report modal en faveur du fluvial sur l'axe rhodanien, le port de Marseille, dans le cadre de l'association des ports maritimes et fluviaux MedLink Ports*, a fait appel à l'administration des Douanes pour la mise en place de sa procédure fluvio-maritime (PFM) permettant de proposer une prestation en "door to door" à Lyon.
Le souhait d'accorder au port de Lyon les atouts d'un "port maritime" était un vieux rêve des places portuaires marseillaise et lyonnaise réunies. Si elles y sont parvenues, c'est grâce au travail fourni par la direction des Douanes qui a accepté les procédures informatisées (le "sans papier"). Selon Patrice Vernet, directeur général des Douanes de Méditerranée, qui s'exprimait dans le cadre de la 31e édition du salon SITL à Paris Nord Villepinte, le contrôle douanier peut s'effectuer chez le réceptionnaire, s'il est certifié OEA. Du coup, "Lyon devient un port maritime", s'est félicitée à cette occasion Christine Cabau Woehrel. Pour la présidente du directoire du GPMM, la démarche illustre ainsi "la volonté de Marseille-Fos de travailler davantage avec son hinterland rhônalpin". Elle se réjouit également que "les services de l'État se mobilisent sur l'optimisation de ce ruban bleu".
Pour François Mahé des Portes, président du directoire de MGI, l'atout imparable de la procédure fluvio-maritime, à laquelle AP+ a été associé, est de "communiquer la bonne information au bon moment".

"Fixer sur le bassin rhodanien tous les trafics"

Plus haut sur l'axe rhodanien, Pierre-Jean Grangette, président de Lyon Terminal, mise sur cette simplification des procédures douanières pour "fixer sur le bassin tous les trafics". Quant à Noël Comte, le président du Comité des Ports, il juge qu'il aura fallu "trois ans de pédagogie pour considérer le fluvial comme un outil". Après avoir jugé à propos de MedLink Ports que l'association est devenue "une marque", il met en garde : "Le report modal présente des contraintes : la saturation de l'axe Rhône-Saône". Et d'ajouter : "Le ruban bleu nous est offert. Il faut l'utiliser".

"Huit premiers chargeurs utilisant le fluvial labellisés"


Pour mettre en valeur le report modal en faveur du fluvial sur l'axe rhodanien, le réseau MedLink Ports a "labellisé" mercredi 2 avril huit chargeurs utilisant la voie d'eau sur le Rhône et la Saône pour l'acheminement intérieur de leur flux conteneurisés. Ces entreprises (Adisseo, ATC, Carbone Savoie, CIAT, Ducerf, Seb, Salomon Amer Sports et Tecumseh) sont récompensées d'avoir recours au fluvial en se voyant attribuer des jours de stationnement gratuits dans les ports de Lyon et de Valence. L'association des ports maritimes et fluviaux a indiqué que d'autres chargeurs vont bénéficier de la même labellisation.
Avec le retour de la confiance des chargeurs dans le port de Marseille-Fos et la progression du trafic fluvial sur le bassin Rhône-Saône, tout porte à croire que MedLinks Ports va s'inspirer de la dynamique insufflée sur l'axe Seine pour devenir le "Haropa" du Sud de la France. Reste encore à creuser le canal de fond de darse à Fos pour continuer à développer le trafic fluvial et à tenter d'obtenir auprès des manutentionnaires des "Container Service Charges" plus compétitives. Pour Christine Cabau Woehrel, la réponse se trouve dans "la volumétrie croissante" du trafic.

* MedLink Ports regroupe les ports maritimes de Marseille et de Sète et les ports fluviaux de l'axe Rhône-Saône

Marseille-Fos mesure ses performances

L'édition 2014 du salon SITL a été l'occasion pour Via Marseille Fos (VMF), l'association qui assure la promotion de la place portuaire marseillaise, d'apporter des indicateurs de performance correspondant à l'amélioration de la compétitivité du port. Dans le domaine maritime, la productivité de la manutention verticale se situe entre 29 et 45 mouvements à l'heure, le nombre d'EVP traités quotidiennement s'élève à 2.945 unités. Sur le registre des performances terrestres, le temps de passage moyen des camions sur un terminal avant la délivrance du conteneur par le manutentionnaire au transporteur est de 25 minutes. Au plan ferroviaire, 100 % des trains accèdent aux terminaux sans attente. Du côté de la marchandise, le temps de séjour moyen d'un conteneur sur un terminal à l'import est de 4,4 jours. À l'export, ce délai s'élève à 1,6 jour. Quant au temps moyen pour une déclaration, il est de 4,54 minutes.

Vincent Calabrèse

Vendredi 4 Avril 2014



Lu 1212 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse