Medlink Ports lance Medlink Safe


Après "Medlink Business", "Medlink +", l’association Medlink Ports, le groupement de plateformes portuaires de l’axe Rhône-Saône-Méditerranée, a récemment lancé "Medlink Safe" afin d’augmenter, avec les meilleures garanties de sûreté et de sécurité, les flux à l’export de conteneurs de marchandises dangereuses sur la voie d’eau.


© Medlink Ports
© Medlink Ports
Le volume de conteneurs de marchandises dangereuses est faible sur le Rhône avec moins de 4 % des EVP dangereux de Fos. La région Auvergne-Rhône-Alpes et notamment "le couloir de la chimie" présentent un fort potentiel pour ces trafics. Partant de ce constat, les animateurs de Medlink Ports ont mis en place, avec les partenaires réglementaires et les douanes, un nouveau service baptisé "Medlink Safe" afin de renforcer l’export de conteneurs de marchandises dangereuses par voie d’eau.
L’objectif est d’accroître le recours à la voie d’eau pour le pré-acheminement au port maritime des marchandises dangereuses conteneurisées et destinées à l’exportation. Il s’agit notamment de fiabiliser la chaîne déclarative fluviale des conteneurs MD à l’export, d’accroître l’attractivité de la logistique fluviale pour ces trafics, de garantir la fluidité de l’acheminement et ainsi d’instaurer un rapport gagnant-gagnant avec les prestataires, au service de leurs clients.
Toutes les étapes du transport s’effectuent dans un cadre réglementaire. C’est ainsi que l’avis de transport de marchandises dangereuses est soumis aux autorités concernées : CNR, VNF, Port de Lyon, Lyon-Terminal et capitainerie du Port de Marseille. Leur prise en charge est assurée par du personnel spécialisé pour ces manutentions. Le chargement est effectué sur des unités fluviales ADN et, en cas d’incident, l’identification du type de marchandises est immédiate et les flux sont suivis de façon précise. Les sociétés Logirhône et Greenmodal sont parties prenantes du dispositif.

"Augmenter les flux de marchandises dangereuses sur la voie d’eau"


Le donneur d’ordre/déclarant (prestataire), l’opérateur fluvial, l’agent maritime et la capitainerie du port maritime s’engagent à suivre un processus opérationnel rigoureux pour être accrédités "Medlink Safe". Les prestataires doivent effectuer leurs déclarations en amont auprès des autorités portuaires dès le booking navire avec identification du transporteur fluvial. "Medlink Safe" assure une anticipation dans la gestion du processus déclaratif (préavis d’arrivée, déclaration dangereux…) pendant la durée du transport fluvial et garantit une prise en charge immédiate de la marchandise à l’arrivée à Fos.
Afin de rendre attractive cette formule, le stationnement dans les ports est facilité avec la première nuitée offerte par le port intérieur de Lyon pour les conteneurs pleins et le délai autorisé de séjour est augmenté au port maritime de Fos. Michel Carvaillo, conseiller logistique de l’association, est au service des opérateurs.
Le groupement Medlink Ports ambitionne, avec ce nouveau service, d’atteindre à terme une part modale fluviale de 20 % sur l’axe Rhône-Saône-Méditerranée pour le transport de marchandises dangereuses.
La réunion qui s’est tenue en septembre à la CCIR de Lyon pour présenter ce service a, semble-t-il, retenu l’attention de plusieurs déclarants désireux d’être labellisés, et deux gros chargeurs ont également plébiscité le système qui fera l’objet d’autres réunions dans des ports longeant cet axe fluvial.

Annick Béroud

Jeudi 29 Septembre 2016



Lu 352 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse