Menaces de poursuites à propos de Gibraltar



© Gibraltar
© Gibraltar
Londres et Madrid se sont mutuellement menacés lundi 12 août de poursuites à propos du territoire de Gibraltar, objet d'un récent regain de tensions diplomatiques et où une frégate britannique doit faire escale dans le cadre de manœuvres militaires. Le ton est encore monté lundi, quand un porte-parole du Premier ministre David Cameron a affirmé que Londres réfléchissait à un "recours d'ordre juridique" pour contester des contrôles aux "motivations politiques et totalement disproportionnés" effectués à la frontière de Gibraltar par la police espagnole. David Cameron, qui avait appelé la semaine dernière son homologue, Mariano Rajoy, pour l'avertir d'un "risque réel" de dégradation des relations bilatérales à propos de Gibraltar, est "clairement déçu par le fait que l'Espagne n'a pas mis fin ce week-end aux contrôles supplémentaires", a indiqué Downing Street. "Nous sommes maintenant en train d'examiner les recours d'ordre juridique à notre disposition", a dit le porte-parole. "Ce serait une démarche sans précédent, donc nous voulons l'examiner avec attention avant de prendre la décision d'engager des poursuites", a-t-il ajouté, sans préciser quelle serait l'instance choisie pour une telle action.
Afin de tenter de calmer la situation, la Commission européenne avait proposé la semaine dernière de dépêcher en septembre ou en octobre un groupe d'experts à la frontière pour vérifier si les contrôles n'étaient pas disproportionnés.
Mais le ministère espagnol des Affaires étrangères a répondu lundi que Madrid ne "renoncerait pas" à ces contrôles, soulignant qu'ils étaient obligatoires étant donné que Gibraltar, comme le Royaume-Uni, n'appartenait pas à l'espace Schengen. L'Espagne a de son côté annoncé étudier la possibilité de porter le contentieux sur Gibraltar devant les Nations unies ou la Cour internationale de justice de La Haye, sur des points de souveraineté concernant l'enclave rocheuse. Le ministère espagnol a indiqué que Madrid envisageait également de faire front commun devant les instances internationales avec l'Argentine, qui revendique la souveraineté sur les îles Malouines, un autre territoire britannique, situé dans l'Atlantique Sud.

AFP

Mardi 13 Août 2013



Lu 82 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse