"Mol Comfort" : la partie avant a aussi sombré



© Indian Coast Guard
© Indian Coast Guard
La partie avant du porte-conteneurs "Mol Comfort" a également sombré jeudi 11 juillet, comme l'avait fait la partie arrière fin juin, a annoncé l'armateur japonais Mitsui OSK Lines (Mol). Environ 2.400 conteneurs ont sombré avec la partie avant du navire et quelques-uns flottent sur zone. La nature du chargement des conteneurs transportés par le navire n'a pas été précisée jusqu'à présent. La partie avant renfermait quelque 1.600 tonnes de fuel et d'huile. "Il n'y a pas de nappe de pétrole sur le site mais une fuite de pétrole de volume réduit a été observée pour le moment", précise l'armateur.
Pour l'association environnementale Robin des bois, ce naufrage est "la première catastrophe environnementale d'une nouvelle typologie. Les deux épaves du "Mol Comfort" sont deux décharges sous-marines de déchets dangereux, de déchets banals et de déchets d'hydrocarbures". Le porte-conteneurs avait fait escale dans quatre ports japonais et se dirigeait vers l'Europe du Nord, relève Robin des bois. Or, souligne l'association, "le Japon est un exportateur de produits chimiques, de matières électroniques ; les porte-conteneurs géants transportent toutes les classes de matières dangereuses, la seule inconnue concerne les matières radioactives". "Les retombées de l'incendie de la partie avant vont contaminer les chaînes alimentaires marines. Les conteneurs à la dérive représentent un danger pour la navigation" et vont "libérer des centaines de milliers de macro-déchets plus ou moins flottants", selon la même source.
Surtout, relève Robin des bois, "ce n'est pas un accident de plus, c'est l'anomalie de trop. Le "Mol Comfort" était neuf". "Sa disparition consolide l'inquiétude de tous les experts face à la course au gigantisme des porte-conteneurs", estime l'association, rappelant que tous les sister-ships du navire naufragé, construits par Mitsubishi à Nagasaki et "affectés à la ligne Japon-Europe du Nord, vont faire l'objet d'un examen approfondi en cale sèche".

AFP

Vendredi 12 Juillet 2013



Lu 176 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse