MoryGlobal : accord sur un projet de plan social


Les syndicats du transporteur MoryGlobal ont donné lundi 13 avril leur accord à un projet de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), a annoncé le secrétariat d'État aux Transports à l'issue d'une réunion.


Les salariés de MoryGlobal devraient recevoir leur lettre de licenciement "fin avril" © CFDT MoryDucros
Les salariés de MoryGlobal devraient recevoir leur lettre de licenciement "fin avril" © CFDT MoryDucros
"Les représentants des salariés de la société MoryGlobal, ainsi que les administrateurs judiciaires ont été reçus pour une seconde réunion par le secrétariat d’État en charge des Transports. Lors de cette rencontre, un accord sur la signature d’un projet de Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) a été signé par l’ensemble des organisations syndicales", a indiqué le secrétariat d'État aux Transports.

2.150 salariés bientôt licenciés

Les syndicats étaient reçus au secrétariat d'État aux Transports afin de préciser le "dispositif exceptionnel d'accompagnement individualisé" promis le 26 mars par l’État pour les 2.150 salariés bientôt licenciés. Le tribunal de commerce de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, a prononcé le 31 mars la liquidation totale de l'entreprise MoryGlobal, qui a perdu 43 millions d'euros en 2014. L'entreprise est née en 2014 après la faillite de Mory Ducros, ex-numéro deux français de la messagerie.

"MoryGlobal a perdu 43 millions d'euros en 2014"


Selon le secrétariat d'État aux Transports, qui n'a pas donné pas le détail du plan, "un dispositif d’accompagnement au retour à l’emploi de haut niveau sera appliqué, avec des mesures financières d’accompagnement individualisé. La priorité du gouvernement est maintenant d’assurer la mise en œuvre de ce PSE, et d’agir pour un retour à l’emploi des salariés de MoryGlobal". Le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a salué "la responsabilité des organisations syndicales qui permettent aux salariés de l’entreprise MoryGlobal de bénéficier d’un PSE à la hauteur de leurs attentes, comparable à celui dont ont bénéficié les salariés de Mory Ducros au début de l’année 2014".
Les salariés de MoryGlobal devraient recevoir leur lettre de licenciement pour motif économique "fin avril", avait indiqué Me Thomas Hollande, avocat du comité d'entreprise. Les syndicats réclamaient un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) au moins équivalent à celui de Mory Ducros, notamment avec des indemnités supérieures à ce que prévoit la loi. Un Comité d'entreprise s'est déroulé mardi 14 avril à Villepinte, en Seine-Saint-Denis, sur les modalités du plan social.

25,7 millions d'euros pour le PSE

L'administrateur en charge de la liquidation de MoryGlobal a accordé 25,7 millions d'euros pour financer le plan de sauvegarde de l'emploi touchant les 2.138 salariés du transporteur, a-t-on appris mardi 14 avril de sources syndicales. Depuis la liquidation de l'entreprise, le 31 mars, les syndicats réclamaient des indemnités de licenciement supplémentaires au moins "équivalentes" à celles versées en 2014 aux 2.882 personnes licenciées de Mory Ducros, qui en employait 5.000. Près de 30 millions d'euros avaient été distribués. D'après Mickaël Guignet (CFDT), "le gros de l'enveloppe" accordée par l'administrateur, qui s'élève au total à 25,7 millions d'euros, sera dédié à "l'aide complémentaire pour le retour à l'emploi". Dans le détail, chaque salarié licencié recevra 2.000 euros, auxquels s'ajouteront "624,51 euros par année d'ancienneté, plafonné à vingt-cinq ans", a-t-il précisé. "Les 2.000 euros seront versés en septembre et le reste en novembre", ajoute-t-il.

AFP

Mardi 14 Avril 2015



Lu 127 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse