MyFerryLink : le personnel reste "dans l'expectative"


Le personnel de la Scop SeaFrance reste "dans l'expectative" à l'issue d'un rendez-vous avec le secrétaire d'État aux Transports, qui va poursuivre ses consultations jusqu'à la semaine prochaine.


© Port de Calais
© Port de Calais
Alain Vidalies "était à notre écoute", a déclaré Éric Vercoutre, le secrétaire du syndicat maritime nord, à l'issue d'une rencontre au ministère jeudi 2 juillet. La veille, les marins de la Scop avaient décidé de suspendre le blocage du port de Calais entamé lundi 29 juin après avoir obtenu le rendez-vous avec Alain Vidalies. Éric Vercoutre ne s'est pas prononcé dans l'immédiat sur la reprise ou non du blocage. "On est dans l'expectative, on ne peut pas dire que c'est négatif, ce n'est pas non plus positif", a-t-il indiqué.

Nouveau rendez-vous au ministère le 8 juillet

Les marins de la Scop, qui exploite la compagnie MyFerryLink, protestent contre le contrat de location conclu par le propriétaire des navires Eurotunnel avec leur concurrent danois DFDS. Ils ont également bloqué cette semaine le tunnel sous la Manche. DFDS Seaways avait annoncé garder 202 des quelque 600 employés de la Scop SeaFrance dans son projet de reprise de deux des trois bateaux de MyFerryLink. Le troisième, employant 120 personnes, devait être conservé par Eurotunnel pour le transport de fret.
"On a à nouveau présenté notre projet, notre business plan, le fait de garder les 600 salariés, on a expliqué ce qui s'est passé pendant trois mois avec les différents acteurs économiques et régionaux, pour pouvoir continuer à naviguer avec nos pavillons français", a précisé Éric Vercoutre. Alain Vidalies a indiqué qu'il allait recevoir vendredi 3 juillet le PDG d'Eurotunnel, Jacques Gounon. Selon Éric Vercoutre, Alain Vidalies "voit DFDS lundi 6 juillet, mardi 7 juillet il voit les élus de la région et mercredi 8 juillet on refait le point ensemble".
Sur place au port de Calais, les deux bateaux de MyFerryLink qui doivent être cédés à DFDS, le "Rodin" et le "Berlioz", étaient à quai jeudi 2 juillet, tout comme un bateau PO, autorisé à débarquer ses passagers sur le port depuis la suspension du blocage, mercredi soir.

AFP

Jeudi 2 Juillet 2015



Lu 118 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse