MyFerryLink : le port de Calais brièvement bloqué


Les marins de la Scop SeaFrance ont brièvement bloqué lundi 20 juillet le port de Calais, alors qu'une réunion avait lieu dans l'après-midi au ministère des Transports à Paris entre les différents acteurs du dossier MyFerryLink.


La CCI est gestionnaire du port de Calais © Port de Calais
La CCI est gestionnaire du port de Calais © Port de Calais
Le port de Calais a été brièvement bloqué le 20 juillet. Le blocage, qui a démarré vers 13 heures s'est achevé vers 14 h 30, a indiqué la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), gestionnaire du port. "Les deux chaloupes ont évacué de façon volontaire", a indiqué un porte-parole de la CCI Côte d'Opale, qui avait auparavant déclaré qu'il n'y avait "plus du tout de trafic, ni entrant ni sortant" dans le port. Des marins de la Scop, qui participaient au mouvement, ont indiqué vouloir marquer le coup, en prévision de la réunion, mais également protester contre le non-paiement des salaires du mois de juillet. Une trentaine de marins avait bloqué le port à bord de deux chaloupes de MyFerryLink. Ils ont allumé des fusées de détresse et agité un drapeau tricolore. Le "Spirit of France", de la compagnie britannique P&O, a repris ses rotations vers 14 h 30.

Nouvelle réunion le 22 juillet

Une réunion au ministère des Transports a eu lieu lundi dans l'après-midi entre les différentes parties du dossier MyFerryLink. Si elle visait à dénouer la crise qui affecte le port de Calais depuis près d'un mois, la réunion ne s'est traduite que par "quelques avancées", selon Éric Vercoutre, secrétaire général du Syndicat maritime Nord, qui n'a pas livré de détails. "On n'a pas discuté à aucun moment avec DFDS", a-t-il déclaré, estimant par ailleurs qu'Eurotunnel "veut le beurre et l'argent du beurre". Une nouvelle réunion est prévue mercredi 22 juillet à 14 h 30.

"Eurotunnel veut le beurre et l'argent du beurre"


La situation dans le Calaisis est tendue depuis fin juin avec des opérations coups de poing menées par les marins. Fin juin, ils sont parvenus à bloquer le port de Calais et le tunnel sous la Manche, paralysant aussi le trafic des trains Eurostar. Les 600 marins de la Scop sont dans l'expectative depuis que le propriétaire des bateaux, Eurotunnel, a annoncé son intention de louer deux des trois navires à leur concurrent DFDS, ce dernier s'étant engagé à acheter les navires à terme, selon Eurotunnel. Des marins de la Scop occupent ces deux navires depuis le 29 juin.

Perturbations pour accéder au tunnel sous la Manche

Des marins de la Scop SeaFrance qui exploite la compagnie maritime MyFerryLink bloquaient mardi 21 juillet la rocade permettant aux vacanciers et aux routiers d'accéder au tunnel sous la Manche, causant de grosses perturbations. Dans le même temps, les bateaux de la compagnie rivale DFDS ont pu reprendre un trafic normal, le blocage partiel du port opéré par les marins ayant été complètement suspendu, selon des sources concordantes.

AFP

Mardi 21 Juillet 2015



Lu 65 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse