Navette Rouen-Port-2000 : l'export, mais aussi l'import


Arrivée depuis peu, la nouvelle navette Marfret Rouen-Port 2000 se met en place. Jeudi 9 février au soir, devant la communauté portuaire rouennaise, Raymond Vidil, PDG du groupe, a présenté cette réalisation innovante et en a explicité les enjeux.


© GPMR
© GPMR
C'est devant une salle bien remplie et attentive que Raymond Vidil, président-directeur général de Marfret, et Vincent Saurel, directeur régional de la société, ont présenté la nouvelle navette Rouen-Port 2000. Raymond Vidil a tout d'abord replacé cette initiative dans le contexte de la conteneurisation mondiale. Il souligne : "Ça ne sert à rien de massifier sur l'eau si on ne sait pas massifier à terre". C'est bien à ce besoin de massification que répond l'initiative de la compagnie.
Marfret a opté pour une liaison par navire entre Port 2000 et Rouen. "Nous avons trouvé des solutions avec les pilotes, les manutentionnaires... et les ports ont apporté leur aide".

Une programmation optimisée

Vincent Saurel a présenté pour sa part l'aspect opérationnel de ce service. La liaison est programmée deux fois par semaine avec le cargo «Serenada» de 344 EVP de capacité totale. "L'horaire répond aux objectifs de la marchandise"', souligne-t-il. La collecte des conteneurs intervient jusqu'à 17 heures au terminal de Grand-Couronne, pour un embarquement à partir de 18 heures. Les boîtes sont déchargées le lendemain matin au Havre. Outre les deux sites de Grand-Couronne et Port 2000, il est prévu que la navette s'arrête également à Honfleur et Radicatel. Comme l'a souligné Bruno Cordonnier, président du Syndicat rouennais des commissionnaires de transport, transitaires, très satisfait de voir ce service démarrer, il est important pour les professionnels rouennais de ne pas se limiter à l'export, mais aussi de valoriser l'importation. Dans ce sens, il les a invités à développer le connaissement direct Rouen, notamment pour des conteneurs en provenance d'Asie.
Pour Marfret, Rouen occupe désormais une position centrale dans ses services fluviaux et de navette maritime. Il est d'ailleurs prévu de transborder directement des conteneurs venant du Havre par la navette sur le service fluvial Rouen-Paris de Marfret-Fluvio-Feeder.

Jean-Claude Cornier

Vendredi 10 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse