Navya prépare l’avenir des transports et des véhicules autonomes


​D’ici 2050, 70 % de la population mondiale vivra en ville et sera confrontée à la saturation de la circulation. La société Navya, basée à Lyon et à Paris, construit des véhicules autonomes pour le transport des personnes et des marchandises.


Navya Arma, le premier véhicule de série entièrement conçu pour l’autonomie © Navya
Navya Arma, le premier véhicule de série entièrement conçu pour l’autonomie © Navya
Spécialiste de technologies complexes mêlant les expertises du logiciel, de la construction automobile et des techniques avancées de perception, de navigation, de géolocalisation et de télécommunication, la société Navya a lancé en octobre dernier Navya Arma, le premier véhicule de série entièrement conçu pour l’autonomie. Il pourrait convenir pour les distributions urbaines et la maîtrise des derniers kilomètres quand la législation évoluera. Il s’agit d’un véhicule électrique qui fonctionne sur batteries rechargeables. Il est propre, ne nécessite pas d’infrastructure spécifique et il a un entretien limité. Grâce à une batterie de capteurs, il sait se positionner au centimètre près et il distingue sur la route tous types d’obstacles. La navette Navya Arma, dévoilée à l’ITS World congress de Bordeaux récemment, répète le circuit programmé avec une précision de 2 cm. Le poids total chargé est de 3.000 kg, le poids vide est de 1.800 kg. Cette navette est le résultat de dix ans de recherche. Selon le cabinet de conseil AT Kearney, le marché sur lequel évolue ce véhicule serait estimé à plus de 515 milliards de dollars d’ici 2035.
La société Navya est présidée par Christophe Sapet qui fut le cofondateur d’Infogrames et d’Infonie. Il est associé au fonds d’investissement Robolution Capital présidé par Bruno Bonnell. Trente personnes travaillent à Lyon et à Paris pour imaginer les transports de demain. Navya a récemment conclu un marché avec Carpostal, société suisse de transport public par car (parc de 2.200 véhicules, 3.700 salariés) et sa navette participera aux nouvelles expérimentations du Royal Automobile Club en Australie occidentale.

Annick Béroud

Mercredi 17 Février 2016



Lu 464 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse